Mercredi, 16 novembre 2011

25 000 SIGNATURES POUR L’AGRICULTURE

Jardins écoculturels de Saint-Laurent

Le Groupe de travail en agriculture urbaine (GTAU) a annoncé aujourd’hui que 25 082 Montréalais ont signé une pétition demandant une consultation publique sur l’état de l’agriculture urbaine à Montréal.

 

Ces signatures répondent à tous les critères établis par la Ville de Montréal pour déclencher une consultation publique par droit d’initiative. Lors du dépôt des signatures à l’Hôtel de Ville, le GTAU a souligné l’importance que l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) prenne en charge l’organisation de cette consultation dans les meilleurs délais.


TROIS MOIS D’EFFORTS SOUTENUS

Une cinquantaine d’organismes et une centaine de bénévoles ont sillonné les 19 arrondissements de Montréal pendant 90 jours pour recueillir les signatures manuscrites des citoyens. « C’est grâce à cet effort, au soutien des milliers de Montréalais rencontrés et à la collaboration d'innombrables organisations et commerces que la démarche initiée par le GTAU se traduit aujourd’hui par une réussite de cette ampleur », souligne Marie-Ève Voghel Robert, porte-parole du GTAU et collaboratrice au Marché Solidaire Frontenac. Le nombre de signataires est largement supérieur aux 15 000 demandés par la Ville de Montréal et traduit sans contredit l’engouement des citoyens pour l’agriculture urbaine.

UNE CONSULTATION PAR L’OCPM

« Devant l’intérêt sans précédent que la population vient de nous démontrer pour l’agriculture urbaine, nous demandons à la Ville de Montréal de mandater l’OCPM pour organiser cette consultation de manière indépendante. L’Office est la seule instance à Montréal capable de rassembler les ressources requises et d’organiser des séances itinérantes, deux éléments incontournables pour réussir une telle consultation », explique Marie-Ève Voghel Robert. Le GTAU a également adressé une lettre aux élus de Montréal leur demandant de manifester leur appui à une consultation publique menée par l’OCPM.

ENTENDRE UNE DIVERSITÉ DE POINTS DE VUE

Grâce à une consultation publique menée par l’OCPM, les citoyens et les experts pourront être entendus et faire valoir leurs points de vue. Des séances de consultation itinérantes, bien réparties sur l’ensemble de la Ville de Montréal, permettront de dresser un portrait représentatif de l’état de l’agriculture urbaine en tenant compte des réalités locales. « Ce processus de réflexion favorisera l’émergence d’une vision concertée quant à la place que doit avoir l’agriculture urbaine dans le Montréal de demain et permettra de formuler des recommandations pour réaffirmer la nécessité de jardiner en ville aux plans social, économique et environnemental », affirme Marie-Eve Chaume, porte-parole du GTAU et responsable de dossiers au Conseil régional de l’environnement de Montréal.

DROIT D’INITIATIVE

Au moment du dépôt de la pétition au greffier, le GTAU devenait le premier groupe à se prévaloir avec succès du droit d’initiative. Selon les critères de la Ville de Montréal, « pour être valide, la pétition doit être signée par au moins 15 000 personnes âgées de 15 ans et plus vivant sur le territoire de la ville de Montréal. Le formulaire standardisé fourni par la Ville doit être utilisé pour recueillir les signatures. »

À PROPOS

Le GTAU regroupe plusieurs organismes qui mènent ensemble ce projet de pétition : Action Communiterre, Alternatives, le Centre d’écologie urbaine de Montréal, le Conseil régional de l’environnement Montréal, le Marché Solidaire Frontenac, le CRAPAUD (Collectif de Recherche sur l’aménagement paysager et l’agriculture urbaine durable), le Regroupement des jardins collectifs du Québec et Santropol Roulant.

D’AUTRES ORGANISATIONS SE SONT JOINTES À LA DÉMARCHE DU GTAU ET ONT PARTICIPÉ À LA COLLECTE DES SIGNATURES :

Café Aquin-UQAM, Café Tributerre, Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles, Coalition pour l’agriculture urbaine et périurbaine à Montréal, Cégep du Vieux Montréal, Cégep de Saint-Laurent, Crudessence, Coop la Maison Verte, Dans la rue, Éco-Stage-Katimavik, Éco-quartier Hochelaga, Éco-quartier du Plateau-Mont-Royal, Éco-quartier Parc-Extension, Éco-quartier de la Pointe-aux-Prairies, Éco-quartier Rosemont – SODER, Éco-quartier Saint-Jacques, Éco-quartier Saint-Michel, Éco-quartier Peter McGill, Éco-quartier Sainte-Marie, Équiterre, Fermes Lufa, Greenpeace Québec, GRIP – UQAM, Groupe Produktif, Jardins collectifs de Rosemont, Jardins communautaires Ahuntsic–Notre-Dame-de-Grâce–Côte-des-Neiges, Jour de la Terre, Maison du développement durable, PAUSE-Université de Montréal, Pousses urbaines, Regroupement des Éco-quartiers, Réseau des jardins collectifs de Villeray – Maison de Quartier, Réseau Jardins Collectifs de Lachine – Concert'Action Lachine, Maison Écolonet, RUI – Jardins Éco-culturels (Place Benoit), Sentier urbain, Sevag Pogharian Design, Sustainable Concordia, Ville-en-vert – Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville, Vivre en Ville, et plusieurs bénévoles.

Pour continuer de suivre la démarche du GTAU, visitez notre site Web et notre page Facebook.

AGRICULTURE MONTRÉAL

FACEBOOK
ok