Mardi, 25 janvier 2011

CAA-QUÉBEC : RECORD D'APPELS

Comme le dit si bien l'expression célèbre, si la tendance se maintient, le Service routier d'urgence de CAA-Québec pourrait bien avoir établi un nouveau record absolu d'appels au terme de ce lundi glacial!

 
À 15 h lundi après-midi, les agents avaient répondu à plus de 9 200 appels comparativement à 8 430 à pareille heure le 15 janvier 2009, qui détenait le record actuel de 10 847 appels en une journée. Une augmentation de plus de 9 %. « Plus que jamais, en ce froid sibérien, nos membres comptent sur nous. Nous déployons des effectifs renforcés et aucun effort n'est épargné pour aider les gens qui sont en difficulté », commente Sophie Gagnon, directrice principale des relations publiques et gouvernementales de CAA-Québec.

Si les délais d'attente ont malheureusement dû s'étirer par rapport au délai moyen habituel de moins de 30 minutes, l'organisme prend les mesures qui s'imposent afin de garder le cap  pendant la soirée et la nuit, qui s'annonçait d'un froid cinglant. Parmi tous les appels reçus, 75 % sont des demandes de survoltage. Viennent ensuite, dans une moindre proportion, soit environ 20 %, les demandes de remorquage, les 5 % restants concernant des pannes variées. Avec plus d'un million de membres au Québec, le défi est de taille et CAA-Québec est à pied d'œuvre pour le relever.

Notons que la majorité des appels, soit environ 50 %, provient de la grande région de Montréal. L'autre 50 % se répartit ainsi : 25 % dans la grande région de Québec et 25 % ailleurs au Québec. Un bilan de la journée sera diffusé au cours de la journée, ce mardi.

POUR BIEN DÉMARRER LA JOURNÉE !

Le chauffe-moteur, assorti d'une minuterie pour en assurer la mise en marche trois heures avant le départ, représente l'allié le plus sûr par temps froid. Par ailleurs, si le moteur se fait capricieux au démarrage, il faut éviter de le noyer ou d'endommager le démarreur. Ainsi, on devrait limiter à trois les tentatives de démarrage en laissant environ trente secondes entre chaque essai. Solliciter davantage son véhicule risque d'aggraver la situation inutilement. S'il est possible d'éviter certains déplacements ou d'utiliser les transports collectifs, par exemple, voilà qui limite bien sûr les problèmes.

Si on ne dispose pas d'un chauffe-moteur, par mesure d'exception, CAA-Québec recommande à tous ceux qui devront utiliser leur véhicule tôt demain matin de démarrer et de faire tourner le moteur de leur véhicule entre cinq et dix minutes en fin de soirée, afin d'aider à réchauffer les pièces internes du moteur. On recommande aussi de s'engager ensuite sur la route en douceur pendant les quatre ou cinq premiers kilomètres.

Rappelons que CAA-Québec, organisme à but non lucratif fondé en 1904, offre à ses 1 100 000 membres des services, privilèges et avantages dans les domaines de l'automobile, du voyage, de l'habitation et des services financiers.

CAA-QUÉBEC

Cet article est classé sous :CAA-Québec Record
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok