Lundi, 4 avril 2011

LE POULS SUR LA PLACE D’ARMES

(photo : Mr Lub)

Après une relâche de quelques semaines, la Ville de Montréal informait les résidants dans un avis leur étant destiné que les travaux de réaménagement de la place d’Armes reprendraient le 7 mars.

 
Depuis, des équipes procèdent à la reconstruction de la chaussée, des travaux qui devraient se terminer quelque part cet été. D’ici-là, la circulation en voiture est interdite sur la rue Saint-Jacques entre les rues Place d’Armes Est et Saint-François-Xavier, tandis que Place d’Armes Ouest reste fermée entre Notre-Dame et Saint-Jacques. Histoire de prendre le pouls sur les effets des travaux sur les commerçants et résidants, Métropole a logé un appel à la SDC du Vieux-Montréal.  « Il faut prendre notre mal en patience », répond le directeur général de la

SDC, Mario Lafrance, en indiquant qu’il ne reste que deux rues à terminer d’ici novembre : Saint-Jacques et Saint-Sulpice. « Ce sont des travaux majeurs, puisqu’on installe du pavé uni. C’est plus long, mais plus durable que l’asphalte. Une fois les travaux terminés, ça va être bougrement joli », poursuit-il. Bien entendu, des travaux d’une telle ampleur apportent toujours avec eux leur lot d’inconvénients. « Les commerçants et les résidents du périmètre ont dû faire avec. C’est sûr que c’est désagréable, mais c’était certainement un incontournable », ne serait-ce que pour continuer à séduire les nombreux touristes qui débarquent à la basilique Notre-Dame.

Les travaux qui avaient pour objectif principal de rehausser le caractère prestigieux et emblématique de la place d’Armes devraient se terminer en novembre. L’ouverture officielle est prévue pour le printemps 2012.

PLACE D'ARMES


SDC VIEUX-MONTRÉAL

Depuis, des équipes procèdent à la reconstruction de la chaussée, des travaux qui devraient se terminer quelque part cet été.

 

D’ici-là, la circulation en voiture est interdite sur la rue Saint-Jacques entre les rues Place d’Armes Est et Saint-François-Xavier, tandis que Place d’Armes Ouest reste fermée entre Notre-Dame et Saint-Jacques. Histoire de prendre le pouls sur les effets des travaux sur les commerçants et résidants, Métropole a logé un appel à la SDC du Vieux-Montréal.

 

« Il faut prendre notre mal en patience », répond le directeur général de la SDC, Mario Lafrance, en indiquant qu’il ne reste que deux rues à terminer d’ici novembre : Saint-Jacques et Saint-Sulpice. « Ce sont des travaux majeurs, puisqu’on installe du pavé uni. C’est plus long, mais plus durable que l’asphalte ».

 

« Une fois les travaux terminés, ça va être bougrement joli », poursuit-il. Bien entendu, des travaux d’une telle ampleur apportent toujours avec eux leur lot d’inconvénients. « Les commerçants et les résidents du périmètre ont dû faire avec. C’est sûr que c’est désagréable, mais c’était certainement un incontournable », ne serait-ce que pour continuer à séduire les nombreux touristes qui débarquent à la basilique Notre-Dame.

 

Les travaux qui avaient pour objectif principal de rehausser le caractère prestigieux et emblématique de la place d’Armes devraient se terminer en novembre. L’ouverture officielle est prévue pour le printemps 2012.

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok