Mardi, 22 juin 2010

NOUVEAUX SENS UNIQUES SUR LE PLATEAU

Le Plateau-Mont-Royal poursuit sa croisade pour atténuer la circulation dans ses rues en mettant en place de nouveaux sens uniques, en rétrécissant des voies, en déviant la circulation, en déplaçant des feux de circulation, en réaménagement des pistes cyclables et en réduisant la vitesse.

 
Connus pour leur volonté de réduire le nombre de véhicules dans ce secteur, les élus de Projet Montréal ont en effet annoncé, lundi, que la configuration routière du Plateau-Mont-Royal changera du tout au tout au cours des prochaines années, alors que les rares artères à double sens seront transformées en des rues à sens unique. À compter de septembre, l’arrondissement procédera à des réfections majeures dans trois secteurs situés entre le boulevard Saint-Laurent et l’avenue Papineau, à la hauteur de l’avenue Laurier Est, de la rue

Rachel Est et de la rue Roy Est, dans le but de dévier la circulation vers les artères plus importantes. Parmi les changements, l'avenue Laurier Est deviendra un sens unique vers l’est entre le boulevard Saint-Laurent et la rue de Mentana, et la chaussée sera rétrécie à la hauteur du métro et de l’école. L’avenue Christophe-Colomb sera également retournée en sens unique vers le nord entre le boulevard Saint-Joseph et l’avenue Laurier.

« On veut redonner son caractère résidentiel et calme à ce quartier. Les automobilistes seront redirigés vers les grands axes de transit, comme Saint-Denis », explique le maire de Mont-Royal, Luc Ferrandez. La rue Roy Est deviendra elle aussi un sens unique, vers l’est ou l’ouest, selon sa hauteur. Le plan Laurier sera déposé à la Ville le 1er août. La suite du projet de 1,5 M$ n’est prévue qu’au printemps prochain.

30,4 blessés par an


Projet Montréal fait le pari que l'arrondissement, qui occupe le deuxième rang en terme de blessés par habitant, améliorera ainsi considérablement ce bilan. Se défendant d’être contre les voitures, le maire Luc Ferrandez soutient plutôt être en faveur de la sécurité. « Le Plateau compte le plus de piétons ou de cyclistes victimes d’un accident de la circulation par kilomètre carré, avec une moyenne annuelle de 30,4 blessés. Il faut que ça cesse» , insiste-t-il. Selon lui, l’arrondissement, qui a tenté de s’améliorer par d’autres moyens, est « rendu au point de poser des actions majeures », d’autant plus que les citoyens demandent ce type de modification depuis plusieurs années.

Adaptation progressive

Luc Ferrandez croit aussi que les conducteurs s’adapteront progressivement à cette nouvelle réalité. « Les gens changeront d’horaire ou de parcours, car l’heure de pointe durera 20 minutes de plus. Il va falloir reprogrammer les habitudes », ajoute l’élu.

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, espère pour sa part que les gens opteront davantage pour le transport collectif. « On appelle à un changement de comportement et on fait le pari que la circulation globale diminuera à long terme, car c’est le genre d’intervention qui se fait dans toutes les grandes villes du monde », soutient-il.

Chaque année, l’arrondissement enregistre 232 blessés par 100 000 habitants.

Source : Canoë
Cet article est classé sous :Plateau-Mont-Royal
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok