Dimanche, 6 février 2011

DUCEPPE : UNE IDÉE POUR LES ENTREPRISES

Gilles Duceppe a donné son appui à l'idée d'une politique qui permettrait d'utiliser les fonds détenus dans un REER pour financer l'acquisition d'une première entreprise, le Régime d'accession à l'entrepreneuriat (RAE), mesure proposée par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) depuis février 2010.

 

« Le Québec a besoin de nouvelles idées pour affronter de nouvelles réalités, a déclaré M. Duceppe alors qu'il donnait une conférence au colloque Leadership d'avenir. C'est avec enthousiasme que j'appuie l'idée proposée par le RJCCQ, qui permettra de nourrir le désir d'entreprendre des Québécois! » « Le RAE sera un outil important pour la relève d'affaires du Québec, affirme Anthony Lacopo, président du RJCCQ. Le RJCCQ se réjouit de ce nouvel appui, et nous travaillons très fort afin que le RAE puisse devenir une réalité le plus rapidement possible. »

Le RAE sera une des demandes principales du RJCCQ lors des prochaines consultations pour une stratégie québécoise de l'entrepreneurship. La 6e édition du colloque, tenue samedi, était organisée par le RJCCQ et l'Association étudiante de l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal (AéESG).

À PROPOS DU REGROUPEMENT DES JEUNES CHAMBRES DE COMMERCE DU QUÉBEC (RJCCQ)

Le RJCCQ représente et défend les intérêts sociaux et économiques des jeunes entrepreneurs, gens d'affaires, travailleurs autonomes et professionnels québécois de 18 à 40 ans. Fondé en 1992, le RJCCQ compte aujourd'hui près de 7 000 membres, répartis dans 26 jeunes chambres et associations de jeunes gens d'affaires de plusieurs régions du Québec.

 

Cet article est classé sous :Gilles Duceppe Financement Entreprise RJCCQ REER Avenir
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok