Mercredi, 15 avril 2015

LE DÉCLIN DE L’EMPIRE AMÉRICAIN…

 


Je ne croyais pas être témoin de ce déclin, en fait, cela doit faire 20 ans que j’en entends parler et là nous y sommes… Tous les secteurs sont touchés: l’économie, la santé, la politique, la religion.


Économiquement, il suffit de regarder les commerces aux détailles qui ferment un après l’autre, Target, Sony, Mexx, Jacob, Smart Set,  Bikini Village et maintenant Sears… Qui lu cru, une institution comme Sears, bon ce dernier n’est pas sur la loi de la protection du consommateur, mais ils sont en grande liquidation.



Nos industries, le secteur automobile, le secteur manufacturier on pourrait presque parler d’effondrement depuis les dix dernières années...  La bombe à retardement la plus menaçante est peut-être le danger d’effondrement de la classe moyenne...

Les puissances mondiales, L’Europe, les États-Unis, le Japon, la Chine, même les grandes puissances sont déstabilisées. Plus de la moitié de l’Europe est en récession sévère depuis 2010, les États-Unis ont plusieurs villes au bord de la faillite.  La Chine est devenue la première puissance économique mondiale, passant officiellement devant les États-Unis. Le moins que l’on puisse dire est que nous assistons à une redistribution des cartes de l’économie mondiale.



La politique, le constat c’est que rien ne va plus ! Nous assistons présentement à un conflit USA-Israël-France-Allemagne-Angleterre contre Russie-Inde-Chine-Corée du Nord, le tout en Iran. Pas très rassurant.

L’éducation, il semble évident que réforme par-dessus réforme les résultats ne sont toujours pas concluant, en plus de médicamenté une bonne partie des élèves, nous nous demandons comment cela se fait-il que nous nous retrouvions avec une société mal scolarisée, dépressive et suicidaire. Les événements des dernières semaines démontrent qu’il y a un sérieux problème, il n’y a plus de respect pour les établissements, les forces de l’ordre et l’ensemble de la société.



La religion, Christianisme, le Judaïsme, l’Islamisme, l’Hindouisme et le Bouddhisme, aucune de ses religions n’est parfaite certes, mais ce qui est le plus déstabilisant c’est de commettre des meurtres, des guerres, des violes, des génocides et des barbaries au nom de la religion.  Aucune d’entre elles n’y a échappé, pas surprenant que le monde soit en pleine dérive à la recherche de valeurs humaines, non pas religieuse.

LE DÉCLIN… JE CROIS QUE NOUS Y SOMMES. LA QUESTION EST JUSQU’OÙ IRONS-NOUS AVANT DE RÉAGIR…

Je ne suis ni économiste ni sociologue, mais le gros bon sens m’amène à croire que nous avons un sérieux ménage à faire. Commençons par l’économie, un tournant drastique est nécessaire, quand j’entends qu’un nouveau projet de mégacentre commercial se discute autour du 15-40 je suis sans connaissance, alors que plusieurs joueurs ferment boutique pour offrir leur produit en ligne.

La relance des industries, je crois que nous avons plusieurs produits à industrialiser, la voiture électrique, les panneaux solaires, les différentes exploitations minières pour des produits du jour. Je suis convaincue qu’un travail de relance est possible dans la mesure où tous les paliers travaillent en collaboration.

Pour ce qui est de la redistribution des cartes de l’économie mondiale, je crois que le Canada et le Québec peuvent encore aller chercher de bonnes cartes, dans la mesure où nous ne faisons pas les mêmes erreurs que nos voisins américains ou nos cousins européens.



La politique, le moins que l’on puisse dire est que les gens n’y croient plus, avec la collusion, les demi-vérités, les jeux cachés et les guerres internes ne sont en rien des comportements rassembleurs. Une autre réforme s’impose, tous les salaires trop payés, prime de départ non raisonnable, abus des ressources doivent arrêter. C’est peut-être utopique, mais cette guerre pourrait s’arrêter sur-le-champ. Si le Canada rendait ses provinces et territoires indépendants tout en conservant l’unicité canadienne.

Le dernier et non le moindre des signes du déclin est celui des religions, évidement avec l’ère des médias sociaux, l’information circule rapidement. C’est et cela a toujours été une guerre de pouvoir, sous prétexte religieux chacun se convainc qu’il a raison d’agir comme des animaux et je m’excuse auprès des animaux, car ceux-ci sont souvent moins bestiaux que certains de nos dirigeants.  

Il est encore temps de faire de l’alchimie avec se bilant peu reluisant, oui nous devons couper dans les dépenses, oui nous devons diriger notre pays comme des parents responsables et quelquefois, cela veut dire de passer pour le parent ingrat qui coupe dans les plaisirs, l’abus et… l’heure n’est plus à la fête, il est temps de se mettre au régime si nous souhaitons retrouver une place séduisante dans l’économie mondiale.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

CET ARTICLE EST VIRAL

F.A.D. QUÉBEC

COACHING ISIS
F.A.D. QUÉBEC
COACHING ISIS
TOUR DU CHAPEAU POUR LE PDG D’HYDRO...
Cet article est classé sous :Isabelle Sergerie
Oh yes the problem i need to find. a10


eirlys - 7 février 2018
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok