Mardi, 15 avril 2014

AVEZ-VOUS VOS POLITIQUES ÉCRITES?

la reussite

Il semble que plusieurs entreprises contreviennent actuellement, et ce sans le savoir, à une loi le fait de ne pas avoir rédigé les politiques dans leur entreprise.

 


Exemple:
certaines entreprises gèrent le temps supplémentaire sans respecter certaines dispositions de la Loi sur les normes du travail. En prenant le temps de rédiger des politiques, cela oblige l’entreprise de vérifier la légalité.


Saviez-vous que la Commission des normes du travail a le pouvoir, à l’occasion d’une plainte de l’un de vos employés de procéder à une vérification générale de vos méthodes et procédures et que celles-ci peuvent être rétroactive? Je vous suggère d’en faire la vérification vous-mêmes.

L’absence de politiques écrites a aussi ses coûts en perte de temps. Regardez combien d’employés qui perdent du temps à poser des questions et que les supérieurs immédiats  perdent aussi à leur tour du temps à chercher les réponses.

Malgré les avantages financiers, il ne faut pas oublier l’intégration des employés. Prenons comme exemple une fusion d’entreprise, parfois cela entraîne une gestion désorganisée du personnel. Et les nouveaux employés? Qui pour eux n’ont pas participé à la naissance de cette entreprise, ils possèdent moins d’informations.

La mise en place de politique en entreprise a aussi pour utilité de se conformer à sa philosophie et à ses objectifs. Cela permet aux employés de prendre conscience de leurs droits et de leurs obligations et de diminuer les mésententes dues à des conditions de travail mal définies.

Aussi, le fait de bien définir vos politiques permet d’assurer une uniformisation dans la gestion de votre capital humain.  Ayez des normes claires!  Cela a un avantage de vous placer dans une meilleure position en cas de litige!

LIANE SANGOLLO

ET LA COLÈRE ALORS?

MONCOACHETMOI.NET

Cet article est classé sous :Politique Entreprise Liane Sangollo Loi
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok