Mardi, 15 janvier 2013

L’AUTOBUS ÉLECTRIQUE À LAVAL

la reussite
Photo : courtoisie STL

Une première au pays : Laval vient de prendre livraison de son premier autobus entièrement électrique.

 

Au cours des prochains mois, l'autobus sera soumis à une série de tests. Des membres de l'équipe d'entretien et d'ingénierie de même que les chauffeurs de la STL vont en évaluer la fiabilité, les conditions de conduite, l'autonomie réelle et les besoins d'entretien. Le véhicule sera mis progressivement en fonction dès le printemps, ce qui permettra l'avancement des tests et de recueillir les commentaires des clients. Les résultats obtenus seront partagés avec les partenaires des autres sociétés de transport.

Le véhicule mesure 40 pieds, soit la longueur régulière d’un autobus urbain. Construit par le fabriquant américain Design Line, le véhicule est équipé de batteries à recharge lente, qui lui donne une autonomie estimée de plus de 200 kilomètres. « L'environnement est un des défis majeurs de ma génération et j'espère que dans quinze ans, toutes les sociétés de transport auront emboîté le pas à l'électrification de leur parc. C'est un avancement de plus vers notre indépendance énergétique », s'est exprimé M. Bureau-Blouin, député de Laval-des-Rapides.

De son côté, le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, estime que l’énergie hydroélectrique constitue l’une des plus grandes richesses de la province. « C'est pourquoi nous visons une électrification graduelle du transport collectif sur tout le territoire. Le projet-pilote qui démarre aujourd'hui pose un jalon important en ce sens. » Pour sa part, la STL indique que c’est un moyen efficace d’atteindre les cibles de réduction de gaz à effet de serre.

Le maire de Laval, Alexandre Duplessis, se réjouit de cette acquisition : « Laval met en œuvre plusieurs initiatives visant la réduction des GES : le Plan de mobilité durable et Évolucité sont deux initiatives concrètes qui faciliteront l'atteinte de notre objectif de réduction de 50 % des GES d'ici 2031.  » C'est ainsi que dès 2013, un autobus entièrement électrique sillonnera les rues de Laval.

Saviez-vous que la STL effectue plus de 20 millions de déplacements annuels et que tous les véhicules de son parc utilisent le biodiesel B5?

Source : LaMetropole.com

STL

Cet article est classé sous :Autobus électrique Laval STL

Depuis 1995, Philip Dufour sera la classe depuis le studio, où la fumée a toujours été remplie de nuages, mélangée à de l'ancien bois et à l'atmosphère métallique. Où Philip Dufur invite chaleureusement les visiteurs, même s'ils sont obscurs. Sur les cinq postes de travail, seulement Deux d'entre eux sont utilisés. L'un d'entre eux, bien sûr, est Philip Dufour lui-même. replique montre Des dossiers, des broyeurs et des bois de gentiane, des dizaines d'objets éparpillés sur la table, selon que Philip Dufeer peut comprendre l'arrangement du système, et il a assis des pièces, des croquis et Paco a maintenant pris sa retraite d'Audemars Piguet, qui a été "à temps partiel" pour aider Philip Dufour au cours de l'année écoulée, aussi enthousiaste que les jeunes (Paco s'est maintenant retiré d'Audemars Piguet, qui a été "à temps partiel" pour aider Philip Dufour au cours de l'année écoulée aussi enthousiaste que les jeunes En 1967, Philip Dufour est diplômé de l'Ecole Technique School du Sentier. Désireux de prendre des risques de ses bagages, Hublot Montres il a voléen Allemagne, dans le département de l'après-vente de l'intrigue pour ouvrir une carrière. Peu de temps après, Philip Dufour a été envoyé au détroit, réorganisant la marque dans les affaires du service après-vente au Royaume-Uni. Après cela, il a fait ses adieux à Europa, à St. Cros. L'île de Sainte-Croix est une île dans les Caraïbes, de 25 milles de long, lorsque la «usine» de la montre est située. En deux ans, Philip Dufur dans l'horlogerie de la General Watch Company sous les feux de néon affine ses yeux et plus tard, la dépréciation du dollar, l'usine fermée, Philip Du Fuer n'avait d'autre choix que de se lancer dans les palmiers luxuriants et le soleil chaud. Ces expériences antérieures l'ont amené à croire que «la tabulation était universelle et pourrait être effectuée n'importe où . "Philip Dufour Il a été personnellement engagé dans la réparation de montres et la recherche et le développement complexes de temps seul. Ce fut un moment difficile, Panerai Montre a réussi à maintenir le succès." Réparation travailler pour que je respecte les cinq années, "il est id ", en 1992 a lancé un grand Ming, 2000 et a publié Simplicity, et finalement en 2003, j'ai renversé la situation

annlike - 22 septembre 2017
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok