Mardi, 3 novembre 2009

ELISABETTA FAIT UN CLIN D`OEIL AUX BLONDES

Photo - Christine Bourgier

C’est le 27 octobre dernier qu’avait lieu le vernissage « Blonde Icons » de la séduisante artiste d’origine italienne Elisabetta Fantone, au Marché Bonsecours. Celle qui s’est fait connaitre grâce à Loft Story en 2006 et a étudié en design d’intérieur est aujourd’hui actrice, chanteuse, auteure et peintre. Ses premiers tableaux, « Visages divers », en 2006, étaient inspirés de la mode et de la beauté féminine. Pour sa deuxième collection, en seulement huit mois, elle a accouché de 30 tableaux inspirés du Pop-Art, représentant des visages de femmes célèbres : Marilyn Monroe, Madonna, Catherine Deneuve, Brigitte Bardot bref, toutes des icones blondes.

 

« Je suis plus nerveuse qu’à ma première exposition », me confie-t-elle.  « Je voulais que ce soit spécial, parfait, et non dans une galerie conventionnelle.  C’est un hommage aux blondes!  J’ai lu les biographies de chacune des femmes que j’ai peintes et j’entretiens avec elles un trait similaire, un sentiment en moi, un élément de mon passé ou encore quelque chose que je vis.  Marilyn Monroe, par exemple, qui a vécu dans un orphelinat et s’est battue pour percer dans le milieu du cinéma, alors que tout le monde la rabaissait; ça me rejoint ».  

Pourquoi les blondes?  Parce que le stéréotype de la blonde est encore bien présent, selon Elisabetta.  « Parce qu’entre une blonde et une brune, la majorité pense habituellement que la brune est plus sérieuse.  On les étiquette et on les juge par rapport à une couleur de cheveux et je vis ça aussi.  Marilyn, au lieu de reconnaitre son talent d’actrice, c’est son coté sex symbol qui a toujours prévalu et dont on se souvient.  Je crois que les blondes ont à se battre davantage ».

Sa technique artistique consiste à dessiner au crayon le visage de son modèle à l’aide d’une photo et d’y ajouter des couleurs et une couche de vernis, de l’acrylique.  Ses toiles se vendent entre 1500 et 2000 $.  L’exposition se promènera dans diverses galeries de Montréal et peut-être aux États-Unis.  On peut suivre le trajet sur son site (www.elisabetta.ca). 

Ayant plusieurs cordes à son arc, Elisabetta a récemment terminé le tournage de Blue Mountain State, une série américaine qui sera diffusée en janvier, et le tournage de son premier long-métrage, My name is Sandy, qui prendra l’affiche en 2010.  Elle y joue le rôle d’une prostituée.  « J’ai eu des scènes très dures à tourner, mais ç’a eu un effet libérateur pour moi! »  Elle travaille également sur le pilote de sa téléréalité où on verra la vie intime de l’artiste.  Une carrière à suivre!

 

Site officiel :

www.elisabetta.ca

Elisabetta photoshoot for La Semaine Magazine
Élizabetha Fantone-Audi Commercial
Shooting BIXI
Cet article est classé sous :Marché Bonsecours Elisabetta Fantone Vernissage
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok