Lundi, 9 janvier 2012

NOUVELLE DIRECTRICE À POINTE-À-CALLIÈRE

Francine Lelièvre, directrice générale de Pointe-à-Callière, musée d’archéologie et d’histoire de Montréal, a le plaisir d’annoncer la nomination de Manon Blanchette au poste de directrice de l’exploitation.

 

Elle entrera en fonction le 31 janvier 2012 et à ce titre, elle sera responsable de la gestion du fonctionnement du Musée. Manon Blanchette possède une longue expérience dans le domaine muséal et culturel ainsi qu’en administration publique et financement corporatif. Historienne de l’art et titulaire d’un doctorat de l’Université du Québec à Montréal, elle a occupé jusqu’à tout récemment le poste de directrice générale de la Société des directeurs des musées montréalais. Elle a également occupé les postes de conservatrice en chef et de directrice des communications et du marketing au Musée d’art contemporain de Montréal.

Elle a aussi été diplomate à titre de Conseillère culturelle à l’Ambassade du Canada à Paris où elle a dirigé le Centre culturel canadien. Toujours active au niveau international, elle est actuellement présidente du Comité international des Musées (ICOM Canada) et présidente du Comité international AVICOM (Comité international des musées pour l’audiovisuel et les technologies de l’image et du son). 

Elle entre en poste au moment où le Musée s’apprête à célébrer, en 2012, son 20eanniversaire avec une programmation d’activités et d’événements qui seront déployés tout au long de l’année. Le Musée a également entamé l’an dernier un important projet d’expansion qui comprend, dans sa phase 1, la réhabilitation de la Maison-des-Marins dont l’ouverture est prévue en 2012. À plus long terme, le Musée entend créer, d’ici 2017, La Cité de l’archéologie et de l’histoire, un complexe culturel d’envergure internationale déclinée en neuf lieux, dans le Vieux-Montréal.

À PROPOS DE POINTE-À-CALLIÈRE

Seul grand Musée d’archéologie au Québec et au Canada, Pointe-à-Callière est un complexe muséal érigé sur une concentration de sites historiques et archéologiques d’envergure nationale qui permettent de retracer de grands pans de l’histoire de Montréal, du Québec et du Canada. Inauguré en 1992, à l’occasion du 350e anniversaire de la fondation de Montréal, Pointe-à-Callière a pour mission de faire aimer et connaître l’histoire de la métropole du Québec et de bâtir des liens avec les réseaux régionaux, nationaux et internationaux préoccupés d’archéologie, d’histoire et d’urbanité.

 

 

 

 


Cet article est classé sous :Pointe-à-Callière
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok