Mardi, 8 juin 2010

LE FIJM DÉVOILE SES CONCERTS GRATUITS

The lost Fingers

Sept grands spectacles extérieurs gratuits mettant notamment en vedette Beast, Emir Kusturica, Zachary Richard, Lulu Hughes, Dan Bigras et The Lost Fingers seront présentés à l'occasion du 31e Festival international de jazz de Montréal.

 
Ces événements s'inscrivent à la programmation extérieure gratuite qui contient près de 800 concerts et 600 activités d'animation. L'ex-chanteur-guitariste du trio rockabilly les Stray Cats et son orchestre, le Brian Setzer Orchestra, ouvriront le festival le vendredi 25 juin, à 21 h 30 avec un grand concert sous les étoiles. Lulu Hughes, entourée de 19 musiciens, le Montreal All City Big Band, montera quant à elle sur scène le lundi 28 juin, à 21 h. Le lendemain, à 21 h 30, le duo Beast, formé de Betty Bonifassi et Jean-Phi Goncalves, sera de retour au festival, où il a connu du succès en 2008.

Le samedi 3 juillet, à 21 h, Dan Bigras présentera, avec son Big Band, une collection de ses « chansons de bar » favorites, comme Hit the Road Jack, Fever et Just a Gigolo. Le 4 juillet, à la même heure, ce sera au tour de The Lost Fingers de monter sur scène, pour présenter ses reprises jazzées de succès qui font danser les nostalgiques et autres mélomanes. Le lundi 5 juillet, à 21 h 30, la musique festive d'Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra envahira le centre-ville de Montréal. Le cinéaste-acteur-musicien-compositeur-producteur serbe offrira une sélection des pièces de la dizaine d'albums qu'il a pondus avec son orchestre.

Enfin, le festival se conclura le 6 juillet avec un «  Mardi gras en juillet ». D'abord, à 19 h, le public sera invité à assisté à un défilé avec des vrais chars allégoriques de la Nouvelle-Orléans. À 20 h 30, Zachary Richard, hôte de la soirée, donnera le coup d'envoi à un spectacle qui mettra notamment en vedette le Trombone Shorty et le pianiste et chanteur Allen Toussaint.

La programmation complète du Festival international de jazz de Montréal est disponible sur le site officiel.
The lost fingers - Coeur de loup
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok