Jeudi, 18 novembre 2010

MARIE-JOSÉE LORD : UN 1er DISQUE SOLO

Pour son premier disque solo, l’intense et flamboyante soprano Marie-Josée Lord a choisi ce qu’elle aime le plus dans son répertoire d’airs d’opéra.

 

 

Parmi sa sélection, Summertime et My man’s gone now (Porgy and Bess) de Gershwin, Si mi chiamano Mimi (La Bohème) de Puccini, La mamma morta (Andrea Chenier) de Giordano, et en première mondiale sur disque Le Monde est stone (Starmania) de Michel Berger et Luc Plamondon dans l’arrangement symphonique de Simon Leclerc.  Marie-Josée Lord est accompagnée par l’Orchestre Métropolitain sous la direction de Guiseppe Pietraroia.

MARIE-JOSÉE LORD, SOPRANO

Gagnante de plusieurs prix et concours, dont le Prix d’Excellence de la Culture 2005 de la Fondation de l’Opéra de Québec, Marie-Josée a eu l’honneur d’être choisie pour représenter le Canada lors du prestigieux concours Cardiff Singer of theWorld 2005. Mme Lord a également gagné le Public Prize à l’occasion du concours du Canadian Lyric Fond (2001), la sixième place au réputé Concours International de Chant de Verviers (2001), ainsi que le prix Raoul Jobin (1998). Marie-Josée Lord ne cesse d’impressionner public et jurys par la richesse de son talent.

Mme Lord a également participé à plusieurs émissions de CBC Radio. C’est à l’automne 2003 que la brillante soprano entame sa carrière professionnelle dans le rôle de Liù de l’opéra Turandot (Puccini), à l’Opéra de Québec. En février 2004, c’est au tour du public montréalais d’être conquis par son interprétation de Mimi dans La Bohème (Puccini), dans une production de l’Opéra de Montréal. En octobre 2005, elle a offert une pétillante Laoula dans l’opérette l’Étoile (Chabrier), à l’Opéra de Montréal. Précédemment, on a pu apprécier Mme Lord dans une multitude de personnages, tels que Fiordiligi dans Così Fan Tutte (Mozart), rôle qu’elle a incarné lors d’une tournée canadienne de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de Montréal.

Elle a également interprété les rôles-titres de Turandot (Busoni) et Didon dans Didon et Enée (Purcell) avec l’Atelier Lyrique du Conservatoire de Musique de Québec. Mme Lord a aussi tenu le rôle de Susanna dans Le secret de Susanne (Wolf-Ferrari), étudié Melisande, Musetta, Violetta et a été la doublure du personnage de Nedda dans I Pagliacci (Leoncavallo) à l’automne 2002 à l’Opéra de Montréal. En septembre 2006, elle a ouvert la saison de l’Opéra de Montréal dans le rôle-titre de Suor Angelica (Puccini) où elle démontra un grand talent d’interprète et une sensibilité musicale raffinée.

Plus récemment, on a pu entendre Marie-Josée Lord dans le rôle de Marie-Jeanne lors de la première mondiale de Starmania (Plamondon / Berger) version opéra, à l’Opéra de Québec en mai 2008 et à l’Opéra de Montréal en mars 2009. Et, encore plus récemment, Marie-Josée a brillamment tenu le rôle de Nedda dans I Pagliacci  (Leoncavallo) à l’Opéra de Montréal.

Marie-josée lord : opera arias est disponible en magazin depuis le 9 novembre dernier.



MARIE-JOSÉE LORD

AGENCE STATION BLEUE

ATMA CLASSIQUE

 

 

 

 


Gagnante de plusieurs prix et concours, dont le

Prix d’Excellence de la Culture 2005 de la Fondation

de l’Opéra de Québec, Marie-Josée a eu l’honneur d’être

choisie pour représenter le Canada lors du prestigieux

concours Cardiff Singer of theWorld 2005. Mme Lord a

également gagné le Public Prize à l’occasion du

concours du Canadian Lyric Fond (2001), la sixième

place au réputé Concours International de Chant de

Verviers (2001), ainsi que le prix Raoul Jobin (1998).

Marie-Josée Lord ne cesse d’impressionner public

et jurys par la richesse de son talent. Mme Lord a

également participé à plusieurs émissions de CBC Radio.

C’est à l’automne 2003 que la brillante soprano entame

sa carrière professionnelle dans le rôle de Liù de l’opéra

Turandot (Puccini), à l’Opéra de Québec. En février 2004,

c’est au tour du public montréalais d’être conquis par

son interprétation de Mimi dans La Bohème (Puccini),

dans une production de l’Opéra de Montréal. En octobre

2005, elle a offert une pétillante Laoula dans l’opérette

l’Étoile (Chabrier), à l’Opéra de Montréal.

Précédemment, on a pu apprécier Mme Lord dans une

multitude de personnages, tels que Fiordiligi dans

Così Fan Tutte (Mozart), rôle qu’elle a incarné lors d’une

tournée canadienne de l’Atelier Lyrique de l’Opéra de

Montréal. Elle a également interprété les rôles-titres de

Turandot (Busoni) et Didon dans Didon et Enée (Purcell)

avec l’Atelier Lyrique du Conservatoire de Musique de

Québec. Mme Lord a aussi tenu le rôle de Susanna dans

Le secret de Susanne (Wolf-Ferrari), étudié Melisande,

Musetta, Violetta et a été la doublure du personnage de

Nedda dans I Pagliacci (Leoncavallo) à l’automne 2002 à

l’Opéra de Montréal.

En septembre 2006, elle a ouvert la saison de l’Opéra

de Montréal dans le rôle-titre de Suor Angelica (Puccini)

où elle démontra un grand talent d’interprète et une

sensibilité musicale raffinée. Plus récemment, on a pu

entendre Marie-Josée Lord dans le rôle de Marie-Jeanne

lors de la première mondiale de Starmania (Plamondon /

Berger) version opéra, à l’Opéra de Québec en mai 2008

et à l’Opéra de Montréal en mars 2009. Et, encore plus

récemment, Marie-Josée a brillamment tenu le rôle

de Nedda dans I Pagliacci (Leoncavallo) à l’Opéra de

Montréal.

Cet article est classé sous :Marie-Josée Lord Opéra Album Serge Boisseau
Columbus Central University is one of the best medical schools in the Caribbean About Columbus Central University

kamal - 2 juillet 2019
Careerplus Edu services Pvt Ltd india's number 1 consultancy for abroad mbbs, About Columbus Central University


giri - 2 juillet 2019
Hyper Casino is New in the market. Using modern and advanced gaming technology, Hyper Casino operates at high speed than all other casinos. When you search the online casino, every page loads very and pop up very quickly. The website was being optimized for both mobile and desktop that is a big achievement indeed.
hyper casino has consist of different games and slot which make it better and more interesting among all casinos available in the market.




gamer boy - 27 septembre 2019
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok