Lundi, 14 novembre 2011

LA MAGIE RÉINVENTÉE?

Photos: Bernard Gauthier

Peu connu du grand public, Marc Descartes est le premier magicien du Québec à présenter des spectacles devant une cinquantaine de personnes tout au plus. Cette façon de faire vise à rapprocher le public du magicien.

 

Récipiendaire du premier prix de micromagie de l’Association canadienne des magiciens (CAM) et des honneurs du Texas Association of Magicians (TAOM) en 2009, Marc Descartes prépare activement sa première tournée provinciale de 2012. Une chose est certaine : tout va se dérouler devant un public restreint. « C’est ce qui me distingue des autres magiciens. J’aime ce concept, les gens sont près de l’action. Tout repose sur la dextérité manuelle. La micromagie est reconnue comme la technique la plus difficile par l’ensemble des magiciens. L’interaction avec son public est la qualité essentielle d’un bon spectacle. »

Sa passion pour la magie remonte à l’âge de 13 ans, alors qu’il aimait bien jouer des tours à ses amis. Puis au fil des ans, Marc Descartes a préparé des spectacles pour enfants jusqu’au jour où son talent l’a dirigé vers des événements corporatifs, tournois de golf et autres soirées de divertissement.

Dans son spectacle de « Trompe L’œil » de samedi soir dernier, au Studio 1 de l’Hôtel W du Square Victoria, Montréal, le mentor du célèbre Gary Kurtz relate l’histoire des grands maîtres de la Magie du 19e siècle en faisant appel à plusieurs jeux d’adresse telles les cartes, pièces de monnaie, cordes et élastiques. L’illusion est omniprésente et le public est confondu plus d’une fois.

MARC DESCARTES

 

Cet article est classé sous :Marc Descartes Magie W Montréal Bernard Gauthier
Really great idea which I appreciate despite I don't understand this topic completely. But I know about online casinos in canada and if you would like to create something related, we can cooperate. Just let me know!

Guillaume Lemelin - 13 avril 2019
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok