Dimanche, 20 juin 2010

UN AVANT-GOÛT ENCHANTEUR

Photo François Roy

Il y avait de la fébrilité dans l’air à la salle Pierre-Mercure ce jeudi. Pour la première fois, les membres québécois de la famille Trapp enchaînaient au complet les scènes de La Mélodie du bonheur sous les ordres de leur matriarche, Denise Filiatrault.

 
Bien peignés et habillés grâce à une armée de coiffeuses et d’habilleuses, les petits comédiens s’activaient en coulisse avant leur grand enchaînement. Alors que les trois petites Gretl se disputaient l’attention de Denise Filiatrault comme si elle était leur propre grand-mère, les plus vieux souriaient à belles dents sur scène avec, dans les yeux, un grand désir de plaire. C’est devant une poignée de médias que les acteurs ont donné un avant-goût de la comédie musicale grâce à deux extraits. Sous les traits autoritaires du Capitaine von Trapp, nous avons pu voir Robert Marien présenter leur nouvelle gouvernante à ses sept enfants.

S’en ai suivi la fameuse chanson Do, ré, mi que Florie Gauthier-Valiquette a entonné en choeur avec ses jeunes collègues. Beaucoup d’eau peut encore couler sous les ponts d’ici la première, mais la courte présentation médiatique est d’ores et déjà promesse de succès. Emportés par la musique, produite par sept musiciens qui jouent en direct des coulisses de la salle, les interprètes ont le talent émouvant. Nous avons décidément hâte de nous envoler pour de bon en Autriche avec eux.

La comédie musicale La Mélodie du bonheur est présentée du 25 juin au 31 août à la salle Pierre-Mercure et du 10 au 14 août au Théâtre Saint-Denis.

Source : Canoë

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok