Jeudi, 2 mai 2013

UN BISTRO DE QUARTIER SUR LE PLATEAU

Découverte du Joséphine Bistro & Pub, un resto de quartier sur le Plateau.

 
Installé depuis septembre 2012 à deux pas du Parc Lafontaine, le Joséphine peut se vanter d'avoir réussi où d'autres ont échoué: offrir un vrai resto de quartier. Et je ne parle pas simplement d'un petit bistro, mais bien d'un restaurant sympathique où l'on peut voir se côtoyer des gens de tous âges dans une ambiance décontractée. On regarde autour de nous: à notre droite, un souper de filles animé, à notre gauche, un repas de famille tranquille. C'est plutôt rare à Montréal, qui plus est, sur le Plateau!

Une petite odeur réconfortante de grillade flotte dans l'air. Ici, ce sont surtout les viandes  braisées et les bières qui sont à l'honneur. Il faut dire que Tim, diplômé de l'ITHQ a grandi dans le milieu de la bière et qu'il s'y connaît franchement en matière de malt et de houblon. On trouve une quarantaine de bières, majoritairement étrangères et d'importation privée, mais également une quarantaine de vins, eux aussi d'importation privée, pour accompagner les braisés.

Forcément, en consultant la longue liste de bières, je commence à avoir soif.  On commence par une Trappe Dubbel , une Hollandaise un peu sucrée et maltée avec une pointe de caramel et un arôme de fruits secs, accompagnée d'une Scotch Silly, une Belge riche qui offre un goût de toffee, de cassonade et une pointe de noisette. 

En entrée, nous avons commandé la bruschetta et les croquettes de morue. La bruschetta est servie tiède, avec de la saucisse hachée et du fromage cheddar. Les croquettes de morues sont vraiment délicieuses. Généreuses et parfaitement salées, elles sont accompagnées d'une sauce tartare.

Pour le plat principal, nous avons penché pour les raviolis de canard et le pâté chinois. Les raviolis sont faits avec une pâte à dumpling et la viande de canard est tendre. De base, le pâté chinois n'est un plat que j'aime, le seul souvenir d'enfance que j'en ai étant lié à la cafétéria de mon école primaire. Mais comme Tim nous a dit que c'était son coup de cœur, j'ai tenté le coup. C'est un pâté chinois version de luxe présenté ici avec une palette de bœuf mijotée dans une sauce demi-glace et la purée de pomme de terre qui, je crois, avait une touche de fromage. Je vous le recommande sans hésiter!

Le souper s'étire et on décide de partager une bière avant d'attaquer le dessert. Tim nous apporte une Floreffe. C'est une belge brune assez forte au goût prononcé de torréfaction, mais étonnamment rafraîchissante.

Côté dessert, on trouve des classiques d'ici, du gâteau aux carotte à la croustade aux pommes en passant par la tarte au sucre. Nous avons choisi de terminer le repas avec le pouding au pain à la Don de Dieu et au sirop d'érable. Dès que l'assiette est posée sur la table, on sent l'odeur d'érable qui vient nous caresser les narines. C'est un pain chaud et moelleux, accompagné de raisins secs, d'une bonne dose de sirop d'érable qui présente un petit goût de bière, le tout  complété d'une boule de crème glacée à la vanille qui offre, bien sûr, un contraste chaud froid intéressant. 

À SAVOIR

Le Joséphine propose un concept sympathique pour les fêtés: 1 bouteille de mousseux avec 25$ sur un repas. Avec une réservation de 6 personnes et plus, uniquement le samedi.


Joséphine Bistro & Pub

Adresse: 3807 Saint André

Téléphone: (514) 508-0875

 

En collaboration avec Gabrielle Elliott

Source: La Métropole

VOYAGE AU PÉROU

JOSÉPHINE-PAGE FACEBOOK

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok