Mercredi, 6 novembre 2013

UNE VISITE ROYALE À MONTRÉAL

Prince Henrik ici en compagnie de Guillaume Bardin de Monpezat, neveu du Prince et directeur (à gauche)

Nous avons été honorés à Montréal de la visite privée, de S.A.R. Henri de Laborde de Monpezat, Prince consort de Danemark.

 
La famille royale du Danemark est propriétaire en France, du Château de Cayx à Cahors, et possède un magnifique vignoble de 21 hectares. Le Prince Henrik  était accompagné du Directeur du Château de Cayx M. Guillaume Bardin et du Directeur Marketing de l’Union Interprofessionnelle des vins de Cahors M. Jérémy Arnaud.  Il voulait rencontrer les acteurs du monde du vin au Québec et a reçu la presse vinicole à l’Auberge St Gabriel, le 17 octobre dernier.


S.A.R. Henri de Danemark

Monsieur Bardin nous a brossé un tableau du Château de Cayx, de son terroir, de la façon dont ils vinifient les vins. Elle fut suivie d’une dégustation des vins qu’ils vont introduire au Québec.


Guillaume Bardin

Le château de Cayx était au XVe siècle, un fortin destiné à  contrôler la navigation fluviale de la rivière Lot. Au cours des siècles, le bastion a été transformé en une vaste demeure de pierre de taille.

En 1974 Sa Majesté la reine Margrethe II du Danemark et le Prince Henri, achètent le château de Cayx. Le prince, a des attaches familiales avec la région.  Il a entrepris la restauration du château qui a aujourd’hui l’aspect d’une belle demeure du XVIIIe siècle, ayant conservé ses quatre tours en poivrière du XVe et une tour carrée qui domine l’édifice. Devant la façade méridionale, se déploie une vaste terrasse face aux vignes. Le Prince tenait aussi à rebâtir le vignoble exposé sud, du domaine, qui s’étend nonchalant sur un méandre du Lot.



M. Bardin nous a expliqué que  le nom du lieu Cayx  s’est orthographié de différentes manières : Caysse, Cays, Cais ou Caïx. Le prince a choisi l’orthographe « Cayx », plus compréhensible et plus aisément prononçable, afin d’éviter la fausse diphtongue du phonème « ai ».

Jérémy Arnaud, le fringant directeur marketing de l’Union Interprofessionnelle des vins de Cahors  nous a présenté à son tour le Cahors, son potentiel vinicole, ses ressources variées : sa cuisine, son intérêt touristique et nous a invités à découvrir cette région d’exception.


Jérémy Arnaud

Voici les vins qui nous ont été proposés en dégustation et qui rentreront progressivement dans le marché québécois.

La Cigaralle 2009, Vin de pays du Lot, 90% Chardonnay. Un terroir de 4 hectares de Chardonnay planté sur terrasses calcaires autour du château. Les raisins sont cueillis tôt le matin pour que le soleil ne les réchauffe pas, et sont apportés directement dans un pressoir pneumatique. Le jus est débourbé à froid pendant deux ou trois jours et soumis ensuite à une lente fermentation. "Cigaralle" est un ancien mot local, pour décrire un belvédère où l’on venait aux heures chaudes pour se reposer en écoutant le chant des cigales.

Belle robe or pâle à reflets verts. Des parfums d’abricot sec et des notes de pêche blanche. Ample et souple en bouche.  Une palette généreuse de saveurs de fruits secs, d’amandes et de noisettes. Beaucoup de fraîcheur et de rondeur et un bel équilibre. Un vin idéal, à servir frais, en apéritif ou pour accompagner le poisson et les fruits de mer.  Disponible auprès de l’agent en importation privée.  Prix 24 $

Le Château de Cayx 2011, Appellation Cahors Protégée.  Malbec 85 %, Merlot 10 %, Tannat 5 %. La vigne pousse sur des terroirs argilo-calcaires situés à flanc de colline. 13% d’alcool. Une production qualitative de 40 000 bouteilles.

Vinification en cuves Inox thermo-régulées, élevage en barriques de 12 à 18 mois.


Le Château de Cayx

Robe pourpre, magnifique. Arômes délicats de fruits rouges : fraise, framboise, cerise, mais aussi épices, tabac blond et chocolat.  Généreux en bouche, avec toujours des notes épicées et des tanins soyeux. Très élégant et très gourmand. Sa concentration en fait un grand vin de Cahors. Une finale longue. Un beau potentiel de garde. À servir chambré (19 °C), accompagne merveilleusement un magret de canard aux cerises ou un gigot d’agneau du Québec.

Dans la cave personnelle du prince Henri sont conservés quelques exemplaires d’anciens millésimes Château de Cayx, qui sont servis pour les grandes occasions.  Le domaine dispose d’un stock des plus grands millésimes constitué depuis une dizaine d’années. Ces vins, qui aujourd’hui sont parvenus à la plénitude de leur potentiel de vieillissement, sont en vente.

Le Château de Cayx 2011 est commercialisé au Québec pour la première fois!  Code SAQ # 12115411. Prix 24,55 $

Les Marches de Cayx, AOP Cahors,  100 % malbec. Second vin du Château de Cayx qui représente environ 30 % de la production globale du domaine.


Les Marches de Cayx

Robe d’un rouge profond. Le nez s’ouvre sur des arômes de fruits noirs qui rappellent la prune et la mûre. Ample en bouche,  souple et gourmand, avec une belle structure et un équilibre harmonieux entre les tanins, l’acidité et l’alcool. Des notes fruitées et de la fraîcheur jusqu’en fin de bouche.

Les Marches de Cayx servi légèrement rafraîchi, accompagne merveilleusement les viandes rouges. Idéal avec les pâtes. Il sera disponible dans les succursales à partir de mai au prix de 19,95$.

La Cuvée Majesté, Appellation Cahors Protégée. 100% Malbec. Le raisin vient d’une parcelle argilo-calcaire de 1,50 Ha, située au pied du château,  qui est exposée plein sud.

Vinification, fermentation et élevage en barriques de chêne neuves pendant 18 mois. Production qualitative de seulement 6000 bouteilles.



Robe noir ébène, notes épicées et vanillées, grande concentration en bouche, puissance et amplitude. Ce vin offre un magnifique potentiel de garde, dans la lignée des grands crus.

Un vin royal à réserver pour les grandes occasions.  Disponible éventuellement en importation privée.

Le Prince Henrik de Danemark est une personne très attachante. Il a partagé avec nous une collation, sans protocole. Il a eu la bonté de m’offrir sa biographie qu’il m’a dédicacée.

CHÂTEAU DE CAYX
M. Guillaume Bardin, directeur

Représentés au Québec par la Société Clément
Lucien Davalan, président
Tél. : 1-866-522-5005, poste 2506

Caty Lefebvre, chef de marques Jr
Tél. : 450-641-4520, poste 3504

Jérémy Arnaud, directeur Marketing de
l’Union Interprofessionnelle des vins de Cahors

SAMY RABBAT
Cet article est classé sous :Cahors Dégustation Roger Huet
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok