Mardi, 31 août 2010

LE NOUVEAU GRIFFINTOWN DÉVOILÉ

Quatre tours comprenant 1375 logements, des commerces et un hôtel verront bientôt le jour dans le quartier Griffintown.

 
Près du centre-ville de Montréal. Le promoteur Devimco a dévoilé lundi la version réduite de son projet immobilier, qui prévoit des investissements de 475 millions. À l'origine, Devimco, le promoteur à l'origine du Quartier Dix30 sur la Rive-Sud, prévoyait investir 1,3 milliards dans le quartier post-industriel. Ce plan a été mis sur la glace en raison de la crise économique. Le nouveau projet sera échelonné sur plusieurs phases. Et la première, rebaptisée «District Griffin», prévoit la construction de quatre ilots le long de la rue Wellington, près des rues Murray, Young et Peel.

«Notre intention est toujours la même que dans le projet initial, a affirmé le président de Devimco, Serge Goulet. Nous parlons d'une revitalisation d'envergure dans un secteur riche en histoire, et avec un potentiel de développement fantastique.» Les tours comprendront 1375 logements de une à trois chambres, dont le prix oscillera entre 250 000$ et 750 000$. On prévoit aussi aménager des logements abordables de deux chambres, dont le prix variera entre 175 000$ et 185 000$.

À l'extérieur des quatre ilots, on bâtira aussi 275 unités de logement social. Le Groupe Germain installera un hôtel trois étoiles dans l'une des tours, qui prévoient aussi la mise en place de commerces. Montréal injectera 30 millions pour aménager des parcs et bâtir des infrastructures dans le secteur. Mais la contribution la plus importante de la Ville pourrait bien venir dans quelques années. Les promoteurs souhaitent en effet la mise en circulation d'un tramway pour desservir le nouveau quartier. Tellement qu'ils aménageront à leurs frais une gare pour accueillir les futurs wagons.

Les autorités étudient déjà la construction d'un tramway. Le responsable de l'urbanisme au comité exécutif, Richard Bergeron, souligne que des lignes pourraient être mise en service dans le Vieux-Montréal et le long de la rue Côte-des-Neiges aussi tôt qu'en 2016. Mais la Ville n'est pas encore prête à annoncer un tel projet, dont le coût oscillerait aux environs de 40 millions par kilomètre.«C'est un formidable accélérateur de développement, souligne toutefois le responsable de l'urbanisme au comité exécutif, Richard Bergeron, un avocat de longue date du tramway. L'artère qui reçoit un tramway attire comme un aspirateur l'investissement. Ça accélère le redéveloppement d'un quartier.»

Cet article est classé sous :Griffintown
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok