Vendredi, 26 octobre 2012

À LA DÉCOUVERTE DU PARC DE HUASCARAN

Le Parc national de Huascaran, situé dans la cordillère des Andes au Pérou, est un véritable paradis pour les amateurs de plein air.

 

Dans les Andes, au cœur de la Cordillera Blanca, se trouve le Parc national de Huascaran. Déclaré « Patrimoine naturel de l’humanité » et « Réserve de la biosphère » par l’UNESCO, il est considéré comme l’un des plus beaux parcs du Pérou. À travers ses 3400km² d’air frais et de magnifiques paysages, il abrite 296 lagunes, 663 glaciers, de grandes vallées escarpées et une multitude de rivières. Exploration de cette région étonnante où la nature est préservée à son état brut.

Pour accéder au parc, il faut se rendre à Huaraz, à 400 km  au nord de Lima. Située entre la Cordillera Blanca et la Cordillera Negra, la ville est un haut lieu du tourisme d’aventure et de plein air. D’ailleurs, elle se fait surnommer la « Capitale des sports andins du Pérou ».

Avec ses 27 montagnes dépassant les 6000 m, dont le fameux Huascaran, qui est la plus haute du pays (6768 m), le Parc national de Huascaran est un endroit de prédilection pour les fans d’escalade et de trek. Il est doté du réseau de sentiers le plus développé du Pérou, avec un centre d’accueil des visiteurs et plusieurs refuges. De nombreux chemins de différentes intensités ont été aménagés pour permettre aux randonneurs de gravir le Huascaran à leur propre rythme. Cependant, un des grands défis à ne pas négliger est l’altitude.

Le mal aigu des montagnes, appelé également soroche, est un syndrome dont l’effet varie d’une personne à l’autre et n’a finalement rien à voir avec la condition physique. On peut s’entraîner tous les jours et se sentir très mal à une certaine altitude. La meilleure des préventions est de laisser le temps à son corps de s’adapter. Il est donc conseillé de rester au moins une journée à Huaraz avant de commencer l’ascension. Il faut également éviter toute activité physique exigeante, manger léger, bien s’hydrater et surtout ne pas consommer d’alcool ou de tabac.

Et si vous êtes amateur de plein air sans être tenté par l’escalade, dirigez-vous du côté de Llanganuco, une impressionnante lagune aux eaux turquoises qui est alimentée par les glaciers qui l’entourent. De là, vous pourrez avoir une vue spectaculaire sur les montagnes et les environs. Vous aurez peut-être l’occasion de croiser quelques espèces qui y vivent paisiblement, comme l’ours à lunettes, le condor des Andes, le puma, la vigogne, le cerf, le chat des Andes ou le colibri géant.

INFORMATION PRATIQUE

Comment se rendre à Huaraz? Plusieurs autobus font quotidiennement le trajet Lima-Huaraz. Il faut compter environ 8 h  pour s’y rendre. Le prix du billet varie selon la compagnie et le type de siège. Il devrait vous en coûter 66 soles pour un trajet de nuit, avec la compagnie Cruz del Sur.

En collaboration avec Gabrielle Elliott

Source : LaMetropole.com

VOYAGE AU PÉROU

Cet article est classé sous :Vanessa Huet Pérou Plein air Voyage Escalade
I cherish the way you compose and share your corner! Exceptionally intriguing and distinctive! Keep it coming! olymptrade


Z - 26 avril 2018
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok