Lundi, 28 mars 2016

ÉCHANGER SUBBAN OU PRICE?

Marc Bergevin s’est empressé de confirmer le retour de Michel Therrien à la barre de l’équipe la saison prochaine. Ce qui laisse sous-entendre qu’il y aura du mouvement de personnel au sein de l’équipe, et pas nécessairement derrière le banc.

 
Personnellement, j’aurais mis J.J. Daigneault à la porte, il n'est d’aucune utilité à l’équipe. Bergevin prépare assurément une grosse transaction en catimini. Il n’a pas le choix. Un proche dans l’entourage de Geoff Molson a laissé croire tout récemment que P.K. Subban était effectivement loin de faire l’unanimité dans le vestiaire, qu’il était un cas problème. Le hic. c’est que P.K. a la cote auprès du public. Il s’est impliqué dans la communauté, il a aussi gagné le cœur de madame Béliveau.

Un beau charmeur, notre P.K. national. Ce ne sera pas facile de l’échanger. Il donne un maudit bon show, P.K.



Carey Price, blessé plus souvent qu’à son tour, pourra-t-il tenir le coup durant une saison entière? Le temps ne serait-il pas venu de l’échanger? Pourquoi ne pas donner le filet tout de suite à Zachary Fucale. Le Canadien n’a pas grand chose à offrir. Il y a Galcheynuk, Gallagher, Pacioretty, Beaulieu, qui ont aussi une valeur marchande intéressante, mais pas autant que Subban et Price. Il faut donner pour recevoir. Les Oilers d’Edmonton ont échangé Wayne Gretzky, le Canadien a troqué Patrick Roy, alors tout est possible.

Le Canadien doit transiger avec des équipes de l’Ouest. Une transaction avec les Canucks de Vancouver pourrait être une avenue intéressante. Les Sedin contre P.K. Subban ou Carey Price, qu’en pensez-vous? Les Oilers d’Edmonton ont aussi une banque de choix de première ronde fort intéressante. Bergevin ne doit pas croire que Price tout seul va faire toute la différence. Et soyons honnête, ce n’est pas un Matteau ou Byron qui vont changer l’allure d’une rencontre.



À venir jusqu’à maintenant, Bergevin n’a pas réalisé une transaction majeure. Il peut se compter chanceux d’avoir encore, du moins jusqu’à tout récemment, la cote auprès du public et des médias. On a été beaucoup moins patients avec Gainey et Gauthier, et pourtant ce sont eux qui ont sélectionné Carey Price et P.K. Subban, et plusieurs autres. Ils ont eu du flair. Difficile d’en dire autant de Bergevin. La dernière rumeur voudrait que le Canadien s’intéresse à Vadim Shipachev, le meilleur marqueur dans la KHL. Cependant, il n’a jamais joué un seul match dans la LNH. Et avec les Russes, c’est tout ou rien. Moi je garde P.K. Subban, je le nomme capitaine, et j’échange Carey Price pour obtenir beaucoup en retour.

LE KICK-BOXING DE RETOUR

J’ai assisté à un excellent gala de kick-boxing la semaine dernière, au Cabaret du Casino de Montréal. Un superbe endroit pour tenir un événement semblable. Un gala de kick-boxing fort excitant, organisé de main de maître par Vic Thériault. Il y avait salle comble pour l’événement, qui était télédifussé sur TVA Sports 2. Les amateurs en ont eu pour leur argent. Une soirée qui m’a permis de renouer avec le GRAND Jean-Yves Thériault, 24 fois champion du monde en kick-boxing. Et probablement moins riche que le pire des plombiers chez le Canadien... pas juste, la vie. 


Vic Thériault, promoteur de soirées de kickboxing / Photo: Gary Munden

J’ai aussi croisé Ducarmel Cyrius, un autre grand kick-boxeur qui nous a offert de grandes prestations, le maître André Gilbert, l’un des plus grands karatékas de l’histoire. Le monde du showbusiness était représenté par Mario Lirette, le roi des ondes, Manuel Tadros, artiste et karatéka, le père du cinéaste Xavier Dolan. Bref, il ne manquait que mon oncle Réjean... On aussi eu droit à tout un combat chez les filles. J’ai déjà hâte au prochain gala de Vic Thériault. Et soit-dit en passant, le kick-boxing, c’est du noble art. Rien à voir avec la UFC.

JUSTIN TRUDEAU FRAPPEUR D’URGENCE

Le mouvement de gens d’affaires, avec à sa tête Stephen Bronfman, a un appui de taille à Ottawa pour le retour des Expos dans le MLB (major league baseball), en la personne du premier ministre Justin Trudeau. Il a ouvertement démontré son amour pour les Expos lors de son passage à Washington. Et nul doute qu’il est très sensible à la cause. Je suis convaincu que Stephen Bronfman en a pris bonne note. Il pourrait débloquer les sous nécessaires pour la construction d’un nouveau stade. Dans l’Ouest canadien on va grincer des dents, mais de toute façon, l’Ouest canadien a toujours voté BLEU, alors... Le maire Coderre est libéral et lui aussi est depuis toujours favorable au retour des Expos à Montréal. Il a de plus ses entrées auprès du commissaire du baseball.



Donc, il y a tout lieu de croire que les Expos seront de retour à Montréal, pas l’an prochain assurément, mais avant 2020, à mon humble avis. Dans l’attente, les amateurs de baseball vont vibrer de nouveau en fin de semaine prochaine, avec la série de deux matchs entre les Blue Jays de Toronto et les Red Sox de Boston au Stade plympique. On va profiter de l’occasion pour honorer deux joueurs des Expos, à savoir Pedro Martinez et Tim Raines.

LA DESCENTE AUX ENFERS DU TRICOLORE…
ok