Lundi, 27 juin 2016

EN ROUTE POUR LES MAJEURES!

Louis-Philippe Pelletier et Abraham Toro / Photo: Christian L-Dufresne

Pour la première fois depuis belle lurette, quatre Québécois de la région de Montréal ont été repêchés dans le baseball majeur. Le baseball gagne en popularité au Québec.

 
En somme, il y a eu autant d’inscriptions cette année dans le baseball mineur que lors du départ des Expos en 2004. Au nombre des joueurs repêchés, deux ont des chances d’atteindre les majeures, Abraham Toro et Louis-Philippe Pelletier, qui ont joué leur baseball junior avec les Orioles de Montréal dans la LBEQ (Ligue baseball élite du Québec). Les deux ont été repêchés par la même équipe, les Astros de Houston, ce qui devrait faciliter le parcours menant aux grandes ligues.

Les deux jeunes hommes ne sont pas sans savoir que le chemin sera parsemé d’embûches, mais ils ont joué dans les rangs collégiaux aux États-Unis, et ils en sont pleinement conscients. Je me suis entretenu notamment avec Louis-Philippe Pelletier, choix de 20e ronde, 607 au total. Il est confiant de causer une surprise.



«J’ai assisté au dernier match des Expos en 2004 au Stade olympique avec mes parents, ils avaient les larmes aux yeux. Ce fut très émouvant, et je m’étais promis cette journée-là de faire carrière dans le baseball majeur. J’en rêve depuis que je suis tout jeune. C’est formidable d’avoir été repêché par la même équipe que mon coéquipier Abraham Toro», de souligner Louis-Philippe Pelletier.



Il prendra la direction de la Floride au cours des prochains jours pour subir différents tests médicaux, et être évalué par les Astros de Houston. «Ils vont déterminer à quelle position je vais évoluer». En 2015, Louis-Philippe Pelletier a fait écarquiller les yeux des dépisteurs avec une moyenne de 413, frappant 62 coups sûrs en 150 apparitions au bâton, 18 doubles, cinq circuits et 43 points produit. Il va sans dire que les attentes sont plus élevées dans le cas d’Abraham Toro, choix de 5e ronde, 157e au total. Mais ce n’est pas seulement une question de talent, mais aussi de force mentale, comme dirait Marc Messier dans le film Les Boys. Et le jeune Pelletier a une bonne tête sur les épaules.

J’en conviens, il y a encore loin de la coupe aux lèvres, mais c’est le fun de voir que de plus en plus de Québécois frappent à la porte du baseball majeur!

100% BASEBALL À LA CARTE

 
Au cours des prochains jours, les amateurs de baseball auront accès à des chroniques radio pertinentes, entre autres sur les Blue Jays de Toronto et le baseball majeur, avec notamment votre humble serviteur, et la collaboration spéciale de Serge Touchette, l’ancien du JDM qui a couvert les Expos pendant plus d’une trentaine d’années. Il est d’ailleurs le seul membre de la presse parlée et écrite francophone qui a droit de vote pour le temple de la renommée du baseball.



Le 100% baseball, c’est aussi un show de radio exclusivement sur le baseball, que j’ai animé pendant deux saisons sur les ondes d’une radio Web et du 1570 am. Je m’explique mal qu’il n’y ait pas un show exclusivement sur le baseball au 91.9, une station dite «all sports». Il y a 15 équipes dans la LBEQ, 9 équipes dans la LBMQ, deux équipes dans la ligue Can Am (circuit professionnel), 19 équipes dans le midget AAA. Il me semble qu’il y a de la matière à se mettre sous la dent. J’oubliais, il y a beaucoup de joueurs de hockey au 91.9 fm, ils sont limités et pensent probablement qu’il n’y a que le hockey qui suscite de l’intérêt au Québec. Houston, on a un problème.
 
BOB HARTLEY À LAS VEGAS


Bob Hartley est libre comme l’air, et il est à mon avis le meilleur candidat pour devenir entraîneur-chef de la nouvelle équipe de Las Vegas (les Black Knights). C’est un motivateur, un gagnant qui a beaucoup de caractère. Pour gravir les échelons rapidement, nul doute qu’avec Hartley, vous êtes dans la bonne direction. D’ailleurs, je suis surpris que les Sénateurs aient opté pour Guy Boucher, même si c’est un bon choix. Je ne doute pas de ses compétences, mais Hartley est un gars du coin. Je ne suis pas inquiet pour le futur de Bob Hartley, il va trouver preneur.



QUÉBEC DEVRA ATTENDRE…
ok