Mercredi, 14 janvier 2015

KATY PERRY VEDETTE DU SUPER BOWL

Katy Perry fera les frais du spectacle de la mi-temps au Super Bowl à Phoenix le 1er février prochain.

 
Au Québec, bien sûr le hockey est une religion, cependant en Amérique du Nord, le Super Bowl est l’événement sportif de l’année. Cette année, c’est Katy Perry qui fera les frais du spectacle de la mi-temps le 1er février prochain au Super Bowl à Phoenix, en Arizona. La chanteuse promet d’en mettre plein la vue. Au nombre des idées présentées à la NFL (National Football League), elle aimerait recouvrir le stade de paillettes comestibles, utiliser un robot batteur ou un requin qui crache du feu.



Son band est très excité à l’idée de présenter un spectacle lors de l’événement sportif de l’année. Le Super Bowl, c’est une machine à imprimer de l’argent. Déjà 95% de la publicité aux réseaux américains a déjà été vendue. Un 30 secondes coûte 4,5 M$. Au nombre des commanditaires: Mercedes Benz, Coca-Cola (la compagnie vient pourtant de limoger 2 000 travailleurs), Pepsi, Mcdonald’s, Toyota, Doritos, Shampoing Dove Men+Care, le Groupe Mars pour promouvoir sa barre Snickers, etc. Qui a parlé de récession…



Tom Lapointe mérite une place au Temple de la renommée du hockey.


TOM LAPOINTE AU TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU HOCKEY?


Il semble qu'il soit plus facile d’entrer au Temple de la renommée du hockey que dans celui du baseball, à Cooperstown. Il s’agit d’avoir les bons contacts, semble-t-il. Sinon comment expliquer la présence de certains journalistes qui n’ont rien fait de concret pour promouvoir leur sport? Jacques Beauchamp au Temple de la renommée du hockey c’est logique, c’est un bâtisseur. Pour d’autres, il est permis de se poser des questions. À mon humble avis, s’il y a un journaliste qui mérite d’avoir sa place au Temple de la renommée du hockey, c’est Tom Lapointe, pour avoir été à l’origine du trophée Maurice Richard remis au meilleur compteur de buts francs dans la LNH. Tom, qui fait la navette entre Paris et Los Angeles pour promouvoir son jeu d’habileté, signe des textes sur le Web dans le journal Opinion +.



UN NOUVEAU GADGET POUR AIDER LES GARDIENS DE BUT


Les gardiens Jonathan Bernier, des Maple Leafs de Toronto, et Marc-André Fleury, des Penguins de Pittsburgh, utilisent depuis peu un nouveau gadget pour améliorer leurs performances, le « blocker sleeve » une invention de Marco Marciano, au nombre du personnel d’entraîneurs chez les Bull Dogs d’Hamilton. Marco a été également l’entraîneur des gardiens de but chez l’Armada de Blainville-Boisbriand, dans la LHJMQ, et l’entraîneur privé notamment des gardiens Jonathan Bernier et Marc-André Fleury. En somme, le gadget est une balle de tennis reliée au bloqueur du gardien. J’aurai plus de détails pour vous dans mon prochain blog, avec photos.



Pedro Martinez fera son entrée par la grande porte au Temple de la renommée du baseball à Cooperstown, en juillet prochain.

PEDRO MARTINEZ DANS UNE CLASSE À PART


Pedro Martinez aura assurément été l’un des meilleurs lanceurs dans l’histoire des Expos, avec Steve Rogers, les deux 45. Pedro donnait un bon show à chacune de ses présences sur la butte. C’est à Montréal que Pedro Martinez a relancé sa carrière. Il mérite amplement sa place au Temple de la renommée du baseball, à Cooperstown. Je me souviens que lorsque les Expos ont fait son acquisition en retour de Delino Deshields, il y avait des sceptiques dans la salle. Le journaliste Serge Amyot, alors aux amateurs de sport à CKAC Radio, prétendait que Martinez était trop frêle pour espérer faire une longue carrière, et pourtant…

Lors de l’annonce de son intronisation, Pedro a louangé son frère Ramon, mais aussi ses parents. Il a aussi tenu à préciser qu’il n’avait pas emprunté de raccourci pour arriver à ses fins. Pedro était reconnu comme un chasseur de têtes, il a été à l’origine de plusieurs échauffourées, il s’est fait respecter au monticule, et combien apprécié de ses coéquipiers et des partisans. Je lève mon verre aujourd’hui à Pedro. Et à tout bien considéré, y'a un peu de nous autres là-dedans!

LES NORDIQUES DE POWER OU QUÉBECOR?
ok