Mercredi, 22 juillet 2015

LA POLITIQUE C’EST DU SPORT

Une fois de plus, aucun ex-athlète professionnel, hormis Ken Dryden, ne sera de la prochaine campagne électorale. / Photo: Toronto Star

 

Les élections fédérales approchent à grand pas, dans moins de trois mois pour être précis (le 19 octobre). Une fois de plus, aucun ex-athlète professionnel, hormis Ken Dryden, ne sera de la prochaine campagne électorale. Si plusieurs journalistes ou magnats de la presse ont fait le saut au fil des ans dans l’arène politique (Christine St-Pierre, Gérard Deltell, Bernard Drainville, Pierre-Karl Péladeau).


Le monde du sport, quant à lui, se tient à l’écart, tout comme le milieu artistique, même si plusieurs d’entre eux revendiquent leurs droits lors de certaines manifestations. Concrètement, c’est une autre histoire. Il y a eu Pierre Curzi avec le Parti Québécois, la ministre Marguerite Blais, sans oublier, bien sûr, Andrée Champagne, et Jici Lauzon qui va tenter sa chance pour le Parti Vert aux prochaines élections.



Le monde du sport est totalement absent sur la scène provinciale. À Ottawa, il y a les sénateurs Jacques Demers, l’ex-mentor du Canadien,  Larry Smith qui porté les couleurs des Alouettes de Montréal pendant plusieurs saisons, il  fut aussi président de la ligue Canadienne de Football, et l’ex-joueur du Canadien Georges Laraque, chef adjoint du Parti Vert. Et un des premiers sportifs à tenter sa chance en politique, l’ex-botteur de précision des Alouettes de Montréal, George Springate.



Chez nos cousins français, les sportifs sont plus nombreux en politique. Il est vrai de dire, cependant, que les Français sont tous très politisés. Jean-François Lamour, champion olympique de sabre (1984-1988) député de Paris, David Douillet, double champion olympique, pourrait devenir ministre des sports, Guy Drut, médaillé d’or lors des Jeux de Montréal en 1976, aussi député. Alain Calmat, champion du monde en patinage artistique à Colorado Springs en 1965, fut ministre délégué à la Jeunesse et aux Sports. Roger Bambuck, 5e à la finale Olympique du 100 mètres aux Jeux de Mexico en 1968, fut un autre sportif récupéré par la politique. Et un des politiciens les plus populaires chez les sportifs est sans contredit Manny Pacquiao, champion du monde à la boxe dans six catégories chez les poids mouches, et député de la province de Sarangani, aux Philippines.



Le regretté Jean Béliveau a été approché à plusieurs reprises pour être sénateur par les libéraux et les conservateurs, mais il a décliné l’invitation à chaque occasion. Il faudra selon toute vraisemblance attendre encore longtemps avant de voir un sportif occuper le poste de premier ministre. Chose certaine, un ex-athlète ne pourrait faire pire que certains premiers ministres.



PETE ROSE SUR LE GRILL

Pete Rose sera bientôt situé, à savoir s’il sera finalement éligible pour le temple de la renommée du baseball. Le nom de Pete Rose, un dieu à Cincinnati, était sur toutes les lèvres lors de la présentation du match des étoiles, la semaine dernière, à Cincinnati. On a beau lui reprocher d’avoir parié sur des matchs de baseball, d’avoir fraudé le fisc, etc. Rien n’empêche que pour les partisans des Reds, notamment, il demeure le plus grand frappeur de coups sûrs dans l’histoire du baseball, et cela personne ne peut lui enlever.



LES PANTHÈRES DE ST-JÉRÔME CHERCHENT DES ACTIONNAIRES

Bill Hattem, propriétaire majoritaire des Panthères de St-Jérôme, dans la ligue de hockey Junior du Québec (AAA), est à la recherche de partenaires financiers. Les Panthères de St-Jérôme, c’est une des bonnes franchises dans le circuit Ryan. Si l’aventure vous intéresse, composez le 450-438-3546. Pour 5 000$, vous pouvez avoir des parts dans l’équipe. Ce n’est pas le calibre de l’Armada dans la LHJMQ, j’en conviens, mais c’est tout de même un excellent calibre.



MULCAIR PASSE LE K.-O. À TRUDEAU

Après avoir passé le K.-O. à l’ex-sénateur Brazeau dans un combat de boxe au profit d’un organisme à but non lucratif, le chef du Parti Libéral du Canada, Justin Trudeau, risque de subir le même sort contre… le chef du NPD Thomas Mulcair. En effet, un récent sondage place Justin Trudeau loin derrière Mulcair. La politique, c’est du sport.



MIKE TROUT, LE MEILLEUR JOUEUR DANS LE BASEBALL MAJEUR

Mike Trout, le voltigeur de centre des Angels de Los Angeles, se pointe à l’horizon comme étant le meilleur joueur dans le baseball majeur en ce moment, suivi de près par Bryce Harper des Nationals de Washington, que j’ai eu la chance de voir à l’œuvre au Nationals Park de Washington. Deux joueurs qui se donnent à 100%. D’ailleurs, Pete Rose a lui aussi désigné Mike Trout (Michel la truite) comme étant le meilleur joueur sur la planète baseball présentement. Trout est dans le top dix pour la moyenne au bâton, deuxième pour les points marqués, sixième pour les points produit, au premier rang pour les circuits dans l’américaine.


Mike Trout

Chez les lanceurs, de nouvelles têtes d’affiche en Keuchel des Astros de Houston, et Felix Hernandez des Mariners de Seattle, qui confirme de nouveau cette année qu’il est un lanceur d’exception. Et sous peu, le fils de Vladimir Guerrero, l’ex-grande vedette des Expos, qui vient de signer un contrat avec les Blue Jays de Toronto, aura sa place au firmament des grandes étoiles du baseball majeur.



LE RETOUR DU BASEBALL PROFESSIONNEL À MONTRÉAL… BELL AU BÂTON
Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok