Lundi, 24 août 2015

LES BLUE JAYS VERS LA SÉRIE MONDIALE

Photo: Toronto Star

 

Les Blue Jays de Toronto ont effectué toute une remontée. Du jour au lendemain, ils sont devenus de sérieux aspirants au titre de champion dans la division « Est » de l'américaine. L'arrivée de Trulowitzki et David Price a complètement changé la donne. À ne pas en douter, les Blue Jays seront assurément des séries d'après saison, et ce ne sera pas par la porte d'en arrière.

La fièvre du baseball gagne Toronto. En somme, il ne manque qu'un releveur fiable aux Blue Jays, et qu'il me soit permis de rêver tout d'un coup que le releveur en question serait Philippe Aumont, présentement dans le club école des Blue Jays, à Buffalo. Les Blue Jays viennent de connaître la plus longue série victorieuse dans l'américaine cette année (11 victoires consécutive), et j'ai comme l'impression qu'ils vont aligner d'autres séquences victorieuses d'ici la fin de la saison. D'autant plus que R.A Dickey a retrouvé le marbre, et que Drew Hutchison s'impose de plus en plus. Les Yankees n'ont qu'à bien se tenir...



PENSEZ-VOUS VRAIMENT QUE LE CANADIEN EST SUPÉRIEUR?

Bergevin est confiant, semble-t-il, de conduire le Canadien à la terre promise. Mais je doute que ce soit cette année. Le Canadien a sensiblement la même équipe que l'an dernier, ce n'est tout de même pas Semin et Kassian qui vont faire toute la différence. Et Carey Price peut-il être encore meilleur que l'an dernier? Il est permis d'en douter. Le Canadien aura tout de même une bonne petite équipe, mais il en faut plus pour aspirer aux grands honneurs. Le Lightning de Tampa Bay sera dans une classe à part, et 2016 pourrait bien être l'année du Lightning.



BILL HATTEM ET LES PANTHÈRES DE ST-JÉRÔME À LA CONQUÊTE D'UN PREMIER TITRE NATIONAL

Bill Hattem, président des Panthères de St-Jérôme de la ligue Junior du Québec et ancien joueur des Alouettes de St-Jérôme dans la LHJMQ, il a déjà joué notamment contre Guy Lafleur, avec qui il a d'ailleurs gardé une très bonne relation, espère bien que 2016 sera l'année des Panthères. «Nous gagnons des championnats à répétition, mais nous n'avons toujours pas gagné un titre national», de me confier Bill lors de notre rencontre à son bureau des Panthères.



Il  était par ailleurs agréablement surpris de la réponse des jeunes joueurs de hockey de la région des  Laurentides et d'ailleurs au précamp des Panthères, près d'une centaine de jeunes ont répondu à l'invitation de l'organisation. «Nous aurons de nouveau une équipe très compétitive », de raconter Bill Hattem, qui a encore frais en mémoire un combat qu'il avait livré à  l'ex-numéro 11 du Canadien, Yvon Lambert, à l'aréna Melançon. Les Panthères, qui ont souffert de la venue de l'Armada dans la LHJMQ, pourraient bien ramener au bercail plusieurs partisans qui ont déserté pour Boisbriand. On raconte que ce sera une année difficile pour l'Armada. Soit-dit en passant, la LHJMQ n'a toujours pas statué sur l'identité des nouveaux propriétaires de l'Armada. Parlant des Panthères, Luc Robert sera de retour comme annonceur maison aux matchs des Panthères.



L'ANNÉE DE LA RENAISSANCE POUR LES CUBS DE CHICAGO

Les succès des Blackhawks de Chicago y sont assurément pour quelque chose,  la ville de Chicago est toujours en pleine effervescence, avec cette fois les succès des Cubs de Chicago. Il y a belle lurette que les fidèles partisans des Cubs n'ont pas vibré autant. Ils ont connu une séquence de neuf victoires consécutives récemment. Et c'est une bonne chose pour le baseball. Les Cubs étaient compétitifs lorsque les Expos sont arrivés dans le baseball majeur en 1969. On se souviendra des Ron Santo, Ernie Banks, le lanceur canadien Ferguson Jenkins, Glen Beckert, Don Kessinger, Billy Williams, et plusieurs autres. Puis ce fut la descente aux enfers dans les années 80, en 90 ils ont eu un petit regain de vie avec notamment l'ex-Expos André Dawson, puis de nouveau une chute dans les bas fonds du classement.



Les Cubs ont de très bonnes chances d'être des séries d'après-saison. Les Cubs avaient la meilleure fiche de tout le baseball majeur sur la route (33-25) au moment de mettre sous presse. Ils sont impliqués dans une course qui promet d'être fort excitante pour une place dans les séries avec les Pirates de Pittsburgh et les Giants de San Francisco (les gagnants de la dernière série mondiale). Les Cubs n'ont pas de super vedettes, mais une équipe bien équilibrée avec comme chef de file Anthony Rizzo dans le top ten dans la Nationale au chapitre des points produits et des doubles.



On parle beaucoup d'Alex Anthopoulos, qui a relancé les Blue Jays avec de bonnes acquisitions, mais Epstein a fait aussi tout un job avec les Cubs de Chicago pour redorer le blason de cette organisation. Les Cubs n'ont pas gagné une seule série mondiale en 100 ans d'histoire. Il y a d'autres équipes également qui sont sur une belle lancée, les Mets de New York, avec d'excellents lanceurs partants comme Bartolo Colon, l'ancien des Expos, les recrues Jacob deGrom, Matt Harvey et Noah Syndergaard.



En attaque ils ont de bons meneurs, Yoenis Cepedes et Curtis Granderson, notamment. Les Pirates de Pittsburgh aussi poursuivent là où ils ont laissé l'an dernier, avec comme chef de file l'excellent Andrew McCutchen. Cole connaît toute une saison au monticule, avec une fiche de 14-6. C’est un sérieux candidat pour le Cy Young dans la nationale. En relève, ils sont aussi bien nantis avec notamment Melancon, qui n'a que le nom de francophone, qui domine la nationale avec 37 sauvetages. Bref, l'année 2015 semble être l'année de la renaissance pour plusieurs équipes dans le baseball majeur, pas seulement pour les Blue Jays de Toronto.



LA DESCENTE AUX ENFERS POUR LES RED SOX

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas, dit le vieux dicton. Les Red Sox de Boston connaissent l'une des pires saisons de leur riche histoire, après avoir connu beaucoup de succès dans les années 2000, en remportant notamment la série mondiale à deux reprises, et plusieurs championnats de division. Ce n'est assurément pas la fin de carrière qu'avait anticipé le bon vétéran David Ortiz. Tout indique que les Red Sox de Boston vont terminer dernier dans l'est de l'américaine.



Une autre équipe s'avère une grosse déception, vos anciens Expos, ce qu’il en reste, hormis l'historique de l'équipe, les Nationals de Washington, que les pseudos experts de la chapelle sportive voyaient en série d'après-saison avec quasi une main dans le dos, plusieurs voyaient même les Nationals en série mondiale. Or, au moment de mettre sous presse, les Nationals ne jouaient même pas pour 500.



Je termine avec une bonne nouvelle, le retour du gourou de la Chapelle sportive, Ron Fournier, bientôt au 98,5 fm. Il en sera question dans mon prochain blog.



UNE FEMME CHEZ LES CARDS DE L’ARIZONA
ok