Lundi, 5 janvier 2015

LES NORDIQUES DE POWER OU QUÉBECOR?

Québecor a l’amphithéâtre à Québec, mais ils n’a pas obtenu pour autant l’assurance d’avoir une équipe dans la LNH.

 
Selon une information émanant de Québec, un triumvirat formé du groupe Tanguay, de Patrick Roy et de Paul Desmarais fils (Power Corporation) est aussi sur la liste. Ils ont même un certain montant d’argent d’accumulé dans un compte de banque secret prévu à cet effet. Cela voudrait donc dire que Patrick Roy fait ses classes dans la LNH avec l’Avalanche du Colorado avant de revenir à Québec par la grande porte. Comme dirait le chef Max Gros Louis y'a pas de fumée sans feu...


AU COLISÉE QUÉBECOR...

DES CONCESSIONS ALIMENTAIRES MADE IN USA
?

Nul n’est prophète dans son pays, et même si la région de Québec compte plusieurs concessions alimentaires québécoises comme Ashton, Normandin, et Marie-Antoinette notamment, tout indique que ce sont des intérêts américains qui auront les concessions alimentaires dans le prochain Colisée.



BERGEVIN A PASSÉ UNE P’TITE VITE À PATRICK ROY


Marc Bergevin a probablement réalisé son meilleur coup en 2014 en troquant le vétéran Daniel Brière à l’Avalanche du Colorado pour P.A. Parenteau, de six ans le cadet de Brière. Alors que Brière est utilisé sporadiquement par Roy, parfois même  laissé carrément sur la galerie de presse, P.A Parenteau est tout feu tout flamme avec le Canadien. Parenteau revendique déjà quatre buts gagnant en fusillade pour le tricolore. C’est très difficile cette année pour Patrick Roy et l’Avalanche du Colorado dernière au classement dans la section centrale de la LNH.



PLUS DE QUÉBÉCOIS AVEC LES PENGUINS DE PITTSBURGH QUE CHEZ LE CANADIEN

Avec la plus récente acquisition de David Perron, il y a quasi deux fois plus de joueurs québécois chez les Pingouins de Pittsburgh qu’avec le Canadien de Montréal. Il n’y a que trois québécois dans l’alignement 2014-2015 du Canadien: Bournival, Desharnais et P.A Parenteau. Nathan Beaulieu est un natif de Strathroy, en Ontario. Les Pingouins misent sur cinq joueurs québécois: David Perron, Pascal Dupuis, Simon Després, Kris Letang et le gardien Marc-André Fleury. Il y a aussi plus de francohpones au sein de l’Avalanche du Colorado que chez le Canadien, deux fois plus en somme.

Le tricolore gagne régulièrement, certes, et pour plusieurs c’est cela qui est important. Mais force est d’admettre que c’est tout de même décevant de constater qu’il y ait si peu de francophones au sein du seul club de hockey professionnel dans la LNH. Vivement le retour des Nordiques! Le Canadien comptait plus d’une douzaine de joueurs québécois lors de leur dernière conquête de la Coupe Stanley en 1993. Il y a dix joueurs canadiens au sein de l’édition actuelle du Canadien de Montréal, venant d’un peu partout au Canada.

CET ARTICLE EST VIRAL


KOVALEV NE FERA QU’UNE BOUCHÉE...
ok