Mercredi, 8 juillet 2015

UNE NOUVELLE RADIO SPORTS 24H SUR 24?

Je sais, je ne prêche pas pour ma paroisse en ayant un doute sur la survie d’une radio sports 24 h sur 24. Montréal ce n’est pas Toronto, pas d’équipe dans le baseball majeur, pas d’équipe non plus dans la NBA.

 
Ce sera d’autant plus difficile que les principales propriétés sportives appartiennent au 98,5 fm. Les droits des matchs du Canadien, des Alouettes, de l’Impact, en plus des galas de boxe d’envergure. Cependant, toujours pas de diffuseur pour les matchs de l’Armada dans la LHJMQ, quoique ce n’est pas suffisant pour faire vivre une station. Il y a bien sûr des tournois de hockey d’envergure, le football universitaire, mais encore là, ce ne sera pas suffisant pour faire le plein d’auditeurs.

Jean-Charles Lajoie n’a peut-être pas sauvé la station, mais il aura à tout le moins sauvé son job. Mais il aura beau se promener un peu partout avec son motorisé pour faire la promotion du 91,9, c’est d’un train dont il aura besoin pour livrer bataille au 98,5 fm. J’espère que les dirigeants de RNC Média feront preuve de patience cette fois, car il en faudra beaucoup. Personnellement, j’aurais opté pour les trois S: Sport, sexe, et spectacles.



R. A. DICKEY AU BOUT DU ROULEAU

John Gibbons devra prendre une décision avant longtemps, l’ex-gagnant du Cy Young dans la ligue Nationale R. A. Dickey est rendu au bout du rouleau. Sa balle papillon n’a plus autant de mordant, il coûte des victoires qui pourraient faire toute une différence à la fin de la saison dans une division très compétitive comme celle de « l’Est » de l’américaine. Gibbons aurait avantage à utiliser R. A. Dickey en relève.



Anthopoulos, le DG des Blue Jays, devra bouger pour faire l’acquisition d’un lanceur partant, et si possible d’un releveur. Le nom de Cole Hamels, des Phillies de Philaldelphie, revient souvent dans les conversations. Il y a également le releveur Jonathan Papalbon qui serait disponible. Les Blue Jays n’ont pas le choix, c’est une année déterminante pour Gibbons et Anthopoulos.



LE CANADIEN: STATU QUO

Le Canadien n’a pas bougé pour la peine. Ce n’est pas l’arrivée de Kassian, un joueur d’origine arménienne, soit dit en passant, qui va changer la donne. Il est vrai que Kassian est de sept ans le cadet de Prust, mais a-t-il autant de détermination que l’ex-numéro 8 des Canadiens? Aura-t-il autant d’influence dans le vestiaire que Prust? Selon certains journalistes, et le DG des Canucks, son éthique de travail laisse à désirer.



Je ne suis pas impressionné outre mesure par le travail de Marc Bergevin, je ne doute pas qu’il a à cœur l’équipe, mais hormis l’acquisition de Jeff Petry, il n’a rien fait de concret pour relancer le Canadien. Et soyons honnête, si Price n’avait pas été aussi dominant et miraculeux par moment, l’an dernier, le Canadien n’aurait pas fait les séries d’après-saison. Et Price est un choix de repêchage de l’ancienne organisation du Canadien.



En résumé, le Canadien n’a toujours pas l’attaque pour faire frémir l’adversaire. Et d’autre part, j’espère que le tricolore va nommer un VRAI capitaine. Et comme le mentionnait le Sénateur Serge Savard, en entrevue avec Jean-Luc Mongrain et Pénélope Mcquade, ce sont les joueurs qui devraient nommer le prochain capitaine, et non pas la direction.

PRINCE FIELDER VÉGÉTALIEN

Le joueur étoile, Prince Fielder, maintenant avec les Rangers du Texas après avoir fait la pluie et le beau temps avec les Tigers de Détroit, a fait un 360 dans sa vie en devenant végétalien. Le Prince est méconnaissable, lui qui avait un important surplus de poids, a maintenant un poids santé. Le fait qu’il soit devenu végétalien ne semble pas avoir ralenti Fielder. Au contraire, il est plus dominant que jamais. Le frappeur de puissance des Rangers était au sommet dans l’américaine pour la moyenne au bâton (au moment de mettre sous presse), au chapitre des coups sûrs également, et des doubles.



L’ex-joueur des Oilers d’Edmonton et du Canadien, Georges Laraque, est aussi devenu végétalien, et prétend être en meilleur forme qu’à l’époque où il jouait dans la LNH. Selon l’éminent naturopathe Roland Lauzon, que vous pouvez entendre sur les ondes du 1570 am, les vendredis et samedis, dans le cadre de l’émission De Bouche à Oreille avec Claude Valade, ce n’est pas tout le monde qui peut devenir végétalien du jour au lendemain.



Lorsque nous l’avons rejoint à son domicile, Roland Lauzon tenait à apporter certaines précisions: « Vous pouvez devenir végétalien si votre groupe sanguin est A ou B (+), votre  métabolisme peut l’assimiler. Il en va autrement si vous êtes du groupe O. J’ai essayé de devenir végétalien, mais comme je suis du groupe O, je n’ai pas eu le choix d’abdiquer. Je n’avais plus d’énergie, j’ai constaté que je devais manger mon steak de six onces occasionnellement », de conclure Roland Lauzon. Il est important de mentionner que 90% de la population sont du groupe O, donc des personnes qui doivent manger de la viande.



CERTAINES VEDETTES AU BANC DES ACCUSÉS
ok