Mardi, 25 novembre 2014

DÉBARRASSONS-NOUS DES BIXIS

par

Bixi un autre mirage pour laisser croire que Montréal a une stature internationale avec des projets innovants. Ils font tous patates. Cette entreprise de vélos en libre-service est un gouffre financier depuis ses débuts.

 

Les Bixis sont apparus dans nos rues en 2009 et dès de départ ça toujours été déficitaire et sur un joli temps. Imaginez, en janvier 2014 la Société de vélo en libre-service (SVLS) qui opère le concept se plaçait sous la loi de la protection de la faillite avec une dette pharaonique de 50 millions de dollars! Ouh là, là. La seule fois où cette société a réalisé des gains, c’est lorsqu’elle a vendu des licences de la formule à l’étranger. Mais c’est une goutte d’eau dans cet océan d’endettement. Et c’est la Ville qui a poussé à la faillite pour que techniquement elle puisse devenir premier créancier et garder ses billes.

COMME SI LA VILLE LOUAIT DES BIJOUX

En plus, cette création des Bixis a nui considérablement aux petits commerces de quartiers qui louaient des vélos, eux qui ne pouvaient pas compter sur des subventions. Encore une fois, on venait jouer dans la cour de l’entreprise privée. C’est comme si la Ville louait des bijoux, nuisant de ce fait aux bijouteries. Bref, n’entrons pas dans un dédale de chiffres, mais c’est pour vous dire que vous les cocos de contribuables vous épongez au moins pour quelques dizaines de millions de pertes dans cette aventure conçue par des bobos pour des bobos. Bobos qui d’ailleurs s’en sont mis royalement dans les poches car avant de faire faillite, la SVLS a distribué parmi le personnel quelque chose comme 223 mille dollars et les 5 hauts dirigeants se sont gratifiés chacun d’un peu plus de 15 mille dollars. Devant l’opinion publique scandalisé, ils ont réplique que c’était un complément de rémunération. Des poètes je vous dis. Une faillite payante. La Ville a fait de la SVLS une société para-municipale qui réclame encore de l’argent. Le nouveau conseil d’administration de la SVLS demande cette fois à la Ville 15 millions sur cinq ans.

ON PAIE MAIS ON N’A PAS À DIRE UN MOT LÀ-DEDANS

Et comme c’est géré sur le mode d’un organisme à but non lucratif, ni vous ni moi ne pouvons recourir à la Loi d’accès sur l’information pour vérifier comment le budget est administré. Ça ne nous regarde pas. Voyez la bêtise, ça existe de par nos taxes, et nous n’avons pas un mot à dire là dedans.  Cher Denis Coderre cessez de maintenir en vie artificiellement ces vélos de location absolument non nécessaires. C’est bien simple, débarrassez-vous en pour ne pas accroître le gouffre financier. Je vous renvoie votre slogan favori, vus faites partie de la solution. Si les gens aiment tant le vélo que ça, qu’ils s’en procurent un. Les plus démunis peuvent en acheter pour quelque dollars à l’encan annuel de la fourrière municipale.

UN DÉSINTÉRÊT

D’abord l’intérêt pour les Bixis a connu un pic, triplant entre la première et la troisième année son lot de membres, grimpant de 11 mille à 30 mille, mais maintenant c’est en chute libre. On s’en désintéresse graduellement. Gardez au moins un ou deux exemplaires de ces bicyclettes pour une exposition qui pourrait avoir lieu dans 40 ans et qui s’intitulerait « Montréal, j’me voyais déjà » sur les grands flops de l’histoire de la Ville à travers le temps.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

LES GARDERIES OU LE BS?
I read the article you shared, it was awesome and left a deep free gift code generator and free gift codes generator and free gift codes generator


jasmin - 20 octobre 2018
يمكن اضافة أفضل الأفكار في غرفكم، ولكن هل فكرتم في تصميم غرف مع حمامات زجاجية أنيقة، حتما ستعطي مظهر جميل جدا في الغرفة. كما أنها ستسمح لكم بالاستحمام بكل سهولة، حيث سيبقى الحمام قريب منكم كثيرا.

thynoolka - 15 octobre 2019
MBBS in Philippines has one of the best education systems in Asia. It is one of the best place for Indian students to study completely in English, at affordable prices and high quality Medical Education.
Philippines have a 90% literacy rate. It proves that Education is of primary concern in the country.

best medical colleges in philippines for indian students









MBBS in Philippines - 2 juillet 2020
Hey
I always prefer to read the quality content and this thing I found in you post.
Enjoyed reading the article above, really explains everything in detail.
I have been searching for such an informative post for many days.
Thank you and good luck in the upcoming articles. Send money to Turkey

alanbake - 14 juillet 2020
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok