Vendredi, 22 novembre 2013

VOICI CE QUE L'ISLAM NOUS RÉSERVE

par
Deux éducatrices d’une petite garderie de Verdun.

Il est inhabituel que je m’adresse à vous le vendredi. Mais ce que nous avons vu nous stupéfie à ce point qu’il fallait une réaction immédiate. La voici.

 
Dans des quotidiens montréalais et sur Facebook on a pu voir cette photo de deux éducatrices d’une petite garderie de Verdun. Elles portent toutes deux le niqab, cette longue tunique qui voile tout, de la tête aux pieds. Seul un mince espace est prévu pour les yeux L’image est saisissante. Elle nous indique à quelle dérive peut mener l’absence d’une Charte codifiant le port ostentatoire des signes religieux. Sur Facebook ce sont des milliers de gens qui sont allés vérifier de visu si c’était réel.

On ne peut imaginer des femmes intelligentes « s’enterrer » vivantes dans du textile. Par après la photo a été retirée du célèbre média social. On ne voulait pas perturber davantage les internautes.

À LA DEMANDE DE L’ÉPOUSE DU PROPRIO DE LA GARDERIE


C’est la femme du propriétaire jordanien de la garderie qui a tenu à ce que ses deux gardiennes portent le vêtement controversé. Voyez, ce n’est pas qu’une stricte affaire de machisme musulman mâle intégriste. Leurs épouses, non seulement acceptent cette aliénation, mais l’imposent de surcroît. Pour moi des femmes qui s’effacent à ce point ont tout simplement perdu la tête. Et je ne ferai pas comme Denise Filiatrault, pourtant une femme coriace, qui s’était excusée de les avoir traitées de folles, la veille. On appréciera au mérite ce degré de soumission.

QUESTION DE SÉCURITÉ

Je ne voulais plus retourner sur le sujet de cette Charte qui, comme je l’ai écrit hier, est infiniment moins prioritaire que la question du fléau de l’intimidation qui décime des générations de jeunes. Et je me suis déjà prononcé. Ne vous attendez jamais à ce que les Musulmanes retirent leur voile et les Juifs la kippa. Quand ça arrivera, ce sera durant la semaine des quatre jeudis ou les trompettes du Jugement dernier. Ça je m’en fous. Mais le niqab, jamais, et pour une unique raison de sécurité, il faut voir les visages, point à la ligne.

N’importe quelle personne mal intentionnée peut se glisser sous ce costume pour commettre des actes terroristes. Regardez seulement ce tireur fou à Paris. Il a pu être repéré grâce à une caméra de rue. Imaginez si le gars avait caché une mitraillette sous un niqab? Donc une Charte toute simple qui maintient le port des signes ostentatoires, les rituels religieux, eux, devant se faire chez soi ou au temple. Si ça vous tente d’arborer sur le poitrail un crucifix miniature tout en diamants de chez Boucheron, c’est votre truc.

Mais on doit au moins voir qui vous êtes. Aussi simple que ça. Sinon on va voir se multiplier ces folles d’Allah qui vont circuler sur Sainte-Catherine, telles des fantômes toutes de noir vêtues. Ça va être du propre.

LES OPINIONS EXPRIMÉES SONT CELLES DE L’AUTEUR ET NE REFLÈTENT PAS NÉCESSAIREMENT CELLES DU PORTAIL DU GRAND MONTRÉAL LAMETROPOLE.COM

BRAVO JASMIN ROY


VOUS AVEZ RAYÉ NOËL DE LA CARTE

ENTREVUE AVEC BENOIT DUTRISAC À 98,5

PLACE ALEXIS NIHON CÈDE AUX ISLAMISTES
ok