Vendredi, 12 août 2016

LES ADVERSAIRES OLYMPIQUES

 
Alors que Pierre de Coubertin voulait offrir une occasion à la jeunesse mondiale de se rencontrer dans un événement sportif international, les grandes nations en ont fait une occasion de démontrer leur suprématie au monde entier. Et avec le temps, il semble être devenu moins important que cela soit fait loyalement ou pas, puisque le CIO souffre lui aussi de gangrène politique et Niger pas vaillamment la fraude. On se Grèce la patte allègrement de tout bord, de tout côté.

Malgré leurs maigres chances de voir leurs athlètes y remporter des médailles, les pays se font un devoir d’y participer. Même s’il Haïti assez perdre, même si l’Autriche, chaque pays entre dans la course.

Cela donne donc des Jeux olympiques à deux niveaux. Une rencontre internationale comme celle souhaitée par le Baron de Coubertin pour les petites et la lutte pour la suprématie des grandes nations. Même si le Ghana pas impressionné lors de ses performances antérieures, on se transforme en résidant de la Côte d’Ivoire, en Ivoiriens, lire, en aveugles, et on l’accepte dans la compétition pour décorer d’un autre drapeau l’environnement sportif. On dit donc à chaque Congo et il part pour la compétition. Au fil d’arrivée, il n’y aura cependant qu’un participant qui pourra s’exclamer Yémen!



On a beau dire que la République tchèque, les pots de vin coulent à flots dès l’attribution des Jeux à un pays hôte, mais aussi de façon encore plus évidente lors de l’aménagement des sites de compétition d’un grand Luxembourg mal famé. Il devient aussi nécessaire de préparer le transport et il sera inévitable d’utiliser Lesotho, d’où les efforts pour gérer le trafic routier ou autre. Et de peur d’une Grenade, on dépense des fortunes pour assurer la sécurité de tous ces gens dans un monde tourmenté.

Et Corée de chercher, il faut s’informer Séoul’stade. Les bénévoles très gentils voulant que vous gardiez un bon souvenir de leur pays vous indiquent Pérou passer pour vous y rendre. Et encore là, vous devez faire face à la sécurité qui vous dira: « Oman » avant de voir le Bénin adversaire affronter les Singapour qui la médaille signifie un avenir meilleur une fois de retour à la maison.



En sport de combat féminin, enragée contre son adversaire, la Russie a asséné un coup vicieux. Ailleurs, on peut se demander s’il est France juge qui vient de priver le Canada d’une place sur le podium.

Les athlètes pour qui on a aménagé des dortoirs contigus, vraiment l’Italie, cherchent le repos si important la veille de leur prestation. Mais lorsque chacun s’Andorre, il ne reste que peu de temps avant de se lever pour aller se surpasser.

Si le compétiteur du Pays-Bas son adversaire, on dira au vaincu: « tu n’as Qatar réessayé dans quatre ans ». Le risque est qu’il noie sa peine et qu’on le retrouve Soudan un bar local puisque les boissons de Malte sont en vente partout. Il n’y a seulement Comores qu’on n’en offre pas. Dans certaines parties opposant des femmes, on se questionne sur le sexe des adversaires, car certaines n’ont tellement pas d’attributs ou l’apparence féminine qu’on se dit qu’il est possible qu’Israël, mais on pourrait aussi avoir affaire à un jeune homme.



Dans les îles Caïmans démunies, on désigne aussi des représentants pour participer à la grande compétition internationale pour se faire voir par le monde entier et on trouve un Gabon qui accepte de se rendre au Cap-Vert le succès, mais il reviendra le Cuba parce que Hong Kong sur la tête de tous ceux qui osent lui faire face.

Le tout se terminera par l’interminable marathon surveillé par des millions de téléspectateurs et des milliers de spectateurs accompagnés le long du parcours par leurs chiens qui se feront un devoir d’encourager en cœur leur favori, Japon.

C’est ce que je retiens lorsque tu Mali cette grande histoire olympique. Ensemble on Rio éclats.

NELSON MANDELA ET L’ISLAMISME RADICAL
Enregistrer
ok