Lundi, 1 août 2016

TRUMP ET SON INFORMATEUR RUSSE

 

L’ex-agent du KGB, Vladimir Poutine, n’a pas mis beaucoup de temps avant de répondre à la demande de Donald Trump, qui avait fait appel aux Russes pour retrouver et publier les 30 000 courriels manquants de son adversaire Hillary Clinton. Voici donc un extrait de la réponse expédiée à Donald, « le dur à cuire »:


Camarade Trump, nous avons retrouvé quelques milliers de courriels de madame Clinton. Je ne sais pas ce que vous cherchez, mais est-ce si important de savoir ce qu’elle a échangé avec son coiffeur en 422 occasions? En quoi ses 253 courriels à son fournisseur de lunettes sont-ils importants? D’accord, ses 2 212 messages à son styliste pour choisir les vêtements appropriés selon les événements où elle devait se rendre démontrent qu’elle dépense beaucoup, mais on pouvait s’en douter sans s’astreindre à lire tous ces textes qui ressemblent à de la publicité de designers de mode.

Il est vrai que l’on ne se serait pas attendu à autant de communications avec son Chef cuisinier pour discuter de gras trans, de cholestérol et de sucre, mais il est amusant d’apprendre qu’elle est accro aux « Big Mac » passés au mélangeur pour ne pas donner l’image d’une Américaine moyenne amateure de « fast food ».

En des centaines d’occasions, dans plusieurs villes différentes, elle a contacté un certain UBER pour qu’il la rejoigne. A-t-elle un amant? Ou bien est-ce le nom de code d’un agent secret chargé de vous surveiller, camarade Donald?

Ses milliers de courriels pour vérifier avec qui Bill passe son temps sont justifiés et ne surprennent pas vraiment, mais il est cocasse qu’elle se soit tant préoccupé de la possibilité que son mari soit attiré par les blondes qui vous entourent, cher Donald.



Ces derniers temps, elle a aussi reçu des centaines de courriels de Mike Ward qui se décrit comme humoriste au Québec. Je ne connais pas cet état. Vous saurez probablement où cela se trouve dans votre pays. Il fait appel à madame Clinton pour du financement pour l’aider à interjeter appel suite à un jugement contre lui dans la cause qui l’oppose à Jérémy Gabriel que nous ne connaissons pas. Ward se décrit comme défenseur du droit d’expression et il demande l’aide de votre adversaire en lui offrant de composer des discours méchants à votre égard. Il lui a envoyé de nombreux vidéos le montrant en train de déblatérer sur des gens, même sur un enfant handicapé. Nos services de renseignements m’ont décrit ses insultes, mais la langue russe n’a pas de mots pour traduire les méchancetés qu’il dit.

On me dit aussi que madame Clinton a passé beaucoup de temps sur son téléphone à jouer à « Pokémon Go ». Est-ce vraiment un jeu ou un moyen d’attraper et de recruter, comme vous dites chez vous, des électeurs?



En retour de ces informations, camarade Trump, vous devrez me faire savoir comment Carl Lewis a pu obtenir autant de médailles olympiques sans jamais être ennuyé par l’agence antidopage. Comme vous le savez probablement, plusieurs de nos athlètes sont bannis des Jeux olympiques de Rio. Le spectacle sera donc de moindre calibre en l’absence des super-athlètes russes. On se vengera un jour, mais peut-être que votre recette de masque aux stéroïdes nous sera utile.

Camarade Trump, je vous souhaite bon succès à l’élection présidentielle. Les Américains réserveront grâce à vous au monde entier la même surprise que les Britanniques avec le vote favorable au BREXIT. Un tel repli sur soi-même ne serait pas une surprise, puisque c’est typique du comportement individuel des gens concentrés sur leur propre nombril plutôt que sur leur entourage.

Salutations,

Camarade Vladimir Poutine.

ENVIRONNEMENT: UN SONDAGE INHABITUEL
Enregistrer
ok