Jeudi, 12 juillet 2012

MIROIR, MIROIR, QUI EST LA PLUS BELLE?

par

Pas évident d’être toujours satisfait de son image. Surtout dans une société qui affiche la beauté comme le but ultime atteindre.

 

 

Sur tous les murs, dans les magazines, à la télé, les corps frisant la perfection nous bombardent de stéréotypes. Comment rivaliser avec ces canons de magnificence? Pas de tout repos. En particulier au levé du lit, où la dernière question à poser à son miroir est justement : QUI EST LA PLUS BELLE?  Je suis consciente que certains jours, affronter son reflet devient un véritable défi. Une torture pour certaines.

Sur une joue, un bouton domine l’espace. Nos yeux se comparent à des orifices de poissons, notre teint pour la cousine d’une martienne, nos dents s’agrippent après nos lèvres pour éviter qu’on les remarque,  notre ventre est bouffi, nos hanches abritent une colonie adipeuse... m’enfin bref, l’image n’est pas à la hauteur de nos aspirations. Tant pis, la vie suit son cours, on doit se vêtir pour le boulot. Et si on mettait cette petite robe qui nous allait si bien l’an passé?

L’HORREUR!!!!!!

Qu’est-ce qui se trame dans notre placard? Ah non! Pas chez nous aussi! Une horde de calories a envahi nos tiroirs et notre garde-robe. CALORIES. Un mot qui fait frémir. Tout le monde craint et connaît ces petites bibittes qui s’installent dans vos vêtements en douce, dévorent et se régalent de nos plus beaux morceaux pour ensuite réparer les dégâts sans que cela paraisse. Sauf que... y’a moins de tissu qu’avant! Ce qui accentue votre colère à un point tel que… vous détestez vraiment les miroirs. Tant et si bien que vous songez à engager un exterminateur afin qu’il leur fasse la guerre et les élimine de la planète.

Puisque c’est impossible et que dans la journée vous avez croisé « pire que vous, car ça existe », vous retrouvez la raison et respirez un peu.

LES FEMMES SONT TROP EXIGEANTES!

Il est justement là, le problème. Nous avons toutes la manie de nous comparer à plus belle, plus mince, plus intelligente, plus jeune, plus riche. Celles qui semblent magistrales de l’extérieur. Mais en fait, est-ce réellement la perfection et le bonheur tous les jours, chez ces dernières? Je ne crois pas, non.

Pour se sentir admirables, combien empruntent des sentiers artificiels! Le maquillage d’abord. Et j’en remercie l’inventeur… Ces petits accessoires sont d’une aide sans pareil. D’autres optent pour des moyens plus drastiques. Je n’ai rien contre les chirurgies si cela permet d’être plus heureuse et de se sentir mieux dans son corps. Tant que la personne ne devient pas accro aux métamorphoses. Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur. Une véritable épidémie dans la colonie artistique. Encore un trompe l’œil pour nos jeunes, qui aspirent à ressembler à leurs idoles. Et combien d’adultes se laissent séduire par ces images retouchées, ces corps sculptés par la liposuccion, par ces régimes extrêmes et ces entraînements excessifs?

Sommes-nous en édification d’un monde artificiel? Désirons-nous objectivement enrichir les professionnels en chirurgies et appauvrir notre cerveau en lui imposant de détester ce qui n’est pas parfait?

ET LA RÉALITÉ, ELLE?

Hormis ces matins horribles que vous exécrez,  je vous promets que vous n’êtes pas si mal. Songez à ceux qui vous aiment. À celui qui est tombé amoureux de vous et qui sans doute vous adore depuis le premier jour. Regardez-vous dans ses yeux et voyez combien vous êtes resplendissante, sexy, sublime. Vous avez les plus beaux yeux du monde, car vous l’avez choisi. Vous possédez le plus merveilleux sourire de la planète, car il met de la joie dans votre foyer. Combien aiment vous côtoyer? Combien vous apprécient? Beaucoup, car vous êtes quelqu’un d’authentique et de chaleureux.

Supposons un instant que vous déteniez le pouvoir de mettre tout le monde à nu. Mais pas dans la nudité qu’on connaît. Plutôt dans le sens de percevoir la véritable nature de chacun. La surprise risquerait de vous faire tomber de votre chaise. L’artifice n’aurait aucun poids dans cette séance comparative. Ne compteraient que la valeur du cœur et la bonté de l’âme. Les déserteurs deviendraient légion. Car eux savent quelle est leur véritable personnalité. Impossible de la cacher au regard de cette analyse spectrale.

À ce moment, le plaisir de demander à nouveau : « Miroir, miroir  dis-moi qui est la plus belle? » vous ferait sourire comme jamais. Alors, quand vous traverserez une période de terreur devant votre reflet, songez à ce pouvoir qui sommeille en vous. Imaginez la personne que vous ne pouvez égaler et dessinez-la faisant partie des maquilleurs d’apparences. Le soleil vous paraîtra plus brillant et vous retrouverez confiance en vos moyens. C’est garanti! Vous en avez tellement, qu’ils ne désirent qu’à se faire valoir. À vous de sortir l’armement de vos charmes. Un regard sincère avec un sourire qui vient du cœur est mille fois plus attrayant qu’un visage figé dans l’indifférence.

« L'authenticité consiste à demeurer maître de soi-même. La paraître, l'esclave des autres.» (Lolita Leblanc)

SI VOUS AVEZ DES THÈMES SUR LESQUELS VOUS SOUHAITEZ VOUS EXPRIMER, AUTRES QUE CELUI D'AUJOURD'HUI, N'HÉSITEZ PAS.

Soyez le premier à réagir à cet article.
Nom (pseudo)
Courriel (non-divulgé)
Lien Youtube
Réagissez à cet article.
Je désire m'inscrire à l'infolettre La Métropole.
Saisir les 5 caractères
ok